Nicolas, vu par François Prunier

François Prunier m’est cher, comme personne et comme écrivain. Cette gueule d’ange un peu boutonneux dévoile un masochisme très mature dans son dernier livre Ma Laisse, une laisse numérique pour le moment mais très prochainement de papier. Il m’impressionne. Sans compter que de Nicolas, il ne pense que du bien (je veux dire du livre…) La suite !

Nicolas, vu par Josette

L’histoire est en elle-même une histoire qui touche, surtout lorsque l’on continue à se demander (comme je le fais…) comment un être humain peut choisir de tuer mais aussi de mourir pour une cause, une religion, un pays dont il ne connaissait pratiquement rien avant d’avoir fait, justement sa « hijra »… La suite !