Un Chagrin D’Amour Bavarois Au Togoland

Jesko Albert EugenVon Puttkamer était beau, avait un joli prénom et le port de tête princier.

C’était un homme délicat, exquis, raffiné. Il était d’ailleurs amoureux,  Jesko, parce que l’amour, c’est délicat, c’est exquis comme du kiwi. Il était donc irrémédiablement amoureux d’une belle  austro-hongroise. Elle avait le sang tout bleu, s’appelait Misa, et elle était mignonne, Misa, mignonne comme une Rose de Ronsard, délicate comme un kiwi de Hongrie, exquise comme un kumquat viennois. Jesko en était fou. Il lui aurait baisé la main, et le reste, toute la journée. Il a d’ailleurs fini par la lui demander, sa main, et le reste aussi.

Vous imaginez bien que Jesko n’était pas seul sur le coup…

Elle a dit non.
La bien aimée Misa von Esterhazy  éconduisit Jesko, parce que, sans doute, elle lui préférait un vieillard du nom de Mark Twain. Pourtant, Jesko  n’était-il pas  issu d’une famille aristocratique ? N’avait-il  pas fait des études juridiques à Strasbourg, Leipzig, Fribourg en Brisgau, Breslau et Königsberg ? Sa carrière diplomatique n’avait-elle pas brillamment débuté à Chicago ? Mais si. La belle Misa lui préféra quand même ce vieillard du nom de Mark Twain.

Puttkamer ne s’en remit jamais.
Elle sentait si bon, Misa.  Elle sentait la fève Tonka, la rose, et le romarin. Comment oublier son odeur. Comment guérir de son odeur.
Jesko voulut se retirer dans les ordres.
Il voulait s’enterrer, Jesko, dans un palais extraordinaire et solitaire, comme la belle au bois dormant. Ses ordres auraient la forme d’un grand château blanc de conte de fées.  Un bel édifice lugubre, en pays montueux, avec deux tourelles, une jolie rotonde, un grand escalier. Ce serait un sépulcre  juché sur une petite colline esseulée, qui vous regarderait de haut, un peu comme Marlene Dietrich vous regardait quand elle s’est retirée en disant « Ô ! Laissez-moi… Laissez-moi seule ! ».

Marlene, à une époque où elle n’avait pas envie qu’on la laisse seule

Or Jesko voulait être seul dans des hauteurs sinistres. Seul, dans un palais de sultan allemand. Seul, pour souffrir en paix, jouir  en solitaire de son chagrin d’amour. Alors, il construisit son manoir hanté,  au cœur des ténèbres camerounaises. Ce mausolée se dresse pas très loin du Mont Cameroun,  là, juste à droite, regardez par la fenêtre de la voiture le beau sépulcre blanc.

Un grand portail  monté comme de la crème chantilly.
Oui, on dirait la grande maison dans la petite prairie. Ou la version bavaroise de la jolie bâtisse de Psychose.
Guimauves  fossilisées…
Et ce sont des valets nègres qui ont érigé cette sucrerie en hommage au dolorisme romantique.

L’aventure se déroule à Buéa, site au climat assez hospitalier pour que les Allemands en fassent  un temps la capitale de leur  fugace Kamerun.
Le gouverneur Jesko Von Puttkamer coula des jours presque heureux, dans le monument à sa mémoire blessée.
Il ne vécut guère plus longtemps que la colonisation germanique. Mais elle lui donna le loisir de  panser ses chagrins, ce qu’il fit aussi au Togoland, parc d’attractions et musterkolonie dont il fit un mémorable commissaire impérial.

Tout ça par la faute de Mark Twain…

Salauds d’Américains, va…

 

Pour marque-pages : Permaliens.

16 réponses à Un Chagrin D’Amour Bavarois Au Togoland

  1. Soeur Sourire dit :

    Intéressant, avec des photos émouvantes.
    Vous savez, Bessora, que vous êtes un petit peu fleur bleue ? Ca se sent aussi dans votre dernier et magnifique roman.
    Etre fleur bleue, c’est bien. Etre fleur bleue, ca veut dire aimer ce qu’il y a de plus beau dans l’amour. En d’autres termes, c’est aimer Dieu. Allélulia ! Etre fleur bleue, c’est aimer Dieu. Venez Bessora, venez, rejoignez-moi pour que nous priions ensemble ! Jésus est parmi nous ! Ouiiiiiiiiiiiiiiiiii !!!!!!!!

  2. Soeur Sourire dit :

    Intéressant, avec des photos émouvantes.
    Vous savez, Bessora, que vous êtes un petit peu fleur bleue ? Ca se sent aussi dans votre dernier et magnifique roman.
    Etre fleur bleue, c’est bien. Etre fleur bleue, ca veut dire aimer ce qu’il y a de plus beau dans l’amour. En d’autres termes, c’est aimer Dieu. Allélulia ! Etre fleur bleue, c’est aimer Dieu. Venez Bessora, venez, rejoignez-moi pour que nous priions ensemble ! Jésus est parmi nous ! Ouiiiiiiiiiiiiiiiiii !!!!!!!!

  3. Coluche dit :

    Ce qu’il avait l’air con… et la grosse, là, n’en parlons pas…

  4. Coluche dit :

    Ce qu’il avait l’air con… et la grosse, là, n’en parlons pas…

  5. benoît 16 dit :

    Moi, j’aurais bien vu Mark Twain dans la vieille baraque hantée au Cameroun, violant et torturant tous les jours son gros tas enchaîné à poil dans la cave, slurp !

  6. benoît 16 dit :

    Moi, j’aurais bien vu Mark Twain dans la vieille baraque hantée au Cameroun, violant et torturant tous les jours son gros tas enchaîné à poil dans la cave, slurp !

  7. Bernard Pivotant dit :

    Salut à tous !
    Moi, c’est Bernard Pivotant, on m’appelle comme ça car je tourne ma veste plus vite que mon ombre et parce que je suis le roi de la lèche ! Alors, concernant Bessora, vous comprenez, je vais lécher lécher lécher !!!!!
    Donc, c’est dit c’est fait, je lèche : c’est passionnant, bouleversant, renversant, gigantesque ah ah aaaaaaaaah, non, je déconne, en vrai, sans lécher, c’est bien, romantique, poétique, historique, ironique, pas évident de doser tout ça, mais dans ce domaine, Madame Bessora excelle.

  8. Bernard Pivotant dit :

    Salut à tous !
    Moi, c’est Bernard Pivotant, on m’appelle comme ça car je tourne ma veste plus vite que mon ombre et parce que je suis le roi de la lèche ! Alors, concernant Bessora, vous comprenez, je vais lécher lécher lécher !!!!!
    Donc, c’est dit c’est fait, je lèche : c’est passionnant, bouleversant, renversant, gigantesque ah ah aaaaaaaaah, non, je déconne, en vrai, sans lécher, c’est bien, romantique, poétique, historique, ironique, pas évident de doser tout ça, mais dans ce domaine, Madame Bessora excelle.

  9. Le vrai et seul bruno ! dit :

    Au lieu de nous conter les aventures d’un inconnu, vous feriez mieux de nous raconter les aventures amoureuses de Von Strauss chez les cow-boys. Comment une être aussi fin parvint à séduire de charmantes soubrettes sans laisser de traces. Mieux qu’Houdini le grand, il fait disparaitre les preuves d’une relation douteuse. Il manipule la langue comme d’autres maitrisent l’art culinaire. Il hypnotise d’un regard toutes personnes qui osent s’approcher d’un téléviseur le dimanche soir peu après 20 heures.
    Quel extraordinaire personnage que n’aurait sans doute pas renié Mark Twain. JNVSP.

  10. Le vrai et seul bruno ! dit :

    Au lieu de nous conter les aventures d’un inconnu, vous feriez mieux de nous raconter les aventures amoureuses de Von Strauss chez les cow-boys. Comment une être aussi fin parvint à séduire de charmantes soubrettes sans laisser de traces. Mieux qu’Houdini le grand, il fait disparaitre les preuves d’une relation douteuse. Il manipule la langue comme d’autres maitrisent l’art culinaire. Il hypnotise d’un regard toutes personnes qui osent s’approcher d’un téléviseur le dimanche soir peu après 20 heures.
    Quel extraordinaire personnage que n’aurait sans doute pas renié Mark Twain. JNVSP.

  11. Le vrai et seul bruno ! dit :

    Je suis bien content que Mark Twain lui ait pris femme. Il le méritait amplement.

    Voici quelques-uns des commentaires écrits par Twain et qui pourraient s’appliquer à l’Irak de 2003.

    « Nous étions supposés les délivrer de la tyrannie espagnole afin qu’ils puissent mettre en place leur propre gouvernement et nous devions rester à proximité afin de vérifier qu’il avait toutes ses chances. Cela ne devait pas être un gouvernement conforme à nos idées mais un gouvernement qui représentait les sentiments de la majorité des Philippins, un gouvernement conforme aux idées philippines. Ce qui aurait été une mission digne des Etats-Unis. Mais maintenant – eh bien, nous avons mis notre doigt dans l’engrenage, dans un bourbier où à chaque nouveau pas il devient plus difficile encore de nous
    extirper » (6 octobre 1900).

    « Je n’étais pas anti-impérialiste il y a un an. Je pensais qu’il était magnifique de donner beaucoup de liberté aux Philippins, mais je pense maintenant qu’il vaudrait mieux qu’ils se la donnent
    eux-mêmes » (15 octobre 1900).
    JNVSP

  12. Le vrai et seul bruno ! dit :

    Je suis bien content que Mark Twain lui ait pris femme. Il le méritait amplement.

    Voici quelques-uns des commentaires écrits par Twain et qui pourraient s’appliquer à l’Irak de 2003.

    « Nous étions supposés les délivrer de la tyrannie espagnole afin qu’ils puissent mettre en place leur propre gouvernement et nous devions rester à proximité afin de vérifier qu’il avait toutes ses chances. Cela ne devait pas être un gouvernement conforme à nos idées mais un gouvernement qui représentait les sentiments de la majorité des Philippins, un gouvernement conforme aux idées philippines. Ce qui aurait été une mission digne des Etats-Unis. Mais maintenant – eh bien, nous avons mis notre doigt dans l’engrenage, dans un bourbier où à chaque nouveau pas il devient plus difficile encore de nous
    extirper » (6 octobre 1900).

    « Je n’étais pas anti-impérialiste il y a un an. Je pensais qu’il était magnifique de donner beaucoup de liberté aux Philippins, mais je pense maintenant qu’il vaudrait mieux qu’ils se la donnent
    eux-mêmes » (15 octobre 1900).
    JNVSP

  13. Fausse Lettre de Calimity Jane à BESSORA que l’on soupçonne être peut être sa mère porteuse

    à la poule grasse dans son bouillon cube?
    Et ce grand couillon d’ostro-ému?
    Et cette histoire de bavaroise sans framboise?!

    Mark Twain il n’est pas encore né mais je sais juste qu’un jour il a dit ‘ c’est parce qu’ils ne savaient pas que c’était impossible qu’ils l’ont fait’
    Et moi j’aime bien cette phrase elle me sert souvent dans mes missions impossibles au Far Ouest! Parce que j’ai ni Tom le builder ni Shrek dans la dream team…

    Allez la charcutière, je te laisse manger ta soupe aux lards
    T une sacrée veinarde et tendre peau de vache tu sais d’avoir réussi à t’exiler à Guernesey!
    A bientôt vieille branche, je suis attendue chez les commanches !

    BBB*

    *Bisous Bien Baveux

    Calimity Jane

  14. Fausse Lettre de Calimity Jane à BESSORA que l’on soupçonne être peut être sa mère porteuse

    à la poule grasse dans son bouillon cube?
    Et ce grand couillon d’ostro-ému?
    Et cette histoire de bavaroise sans framboise?!

    Mark Twain il n’est pas encore né mais je sais juste qu’un jour il a dit ‘ c’est parce qu’ils ne savaient pas que c’était impossible qu’ils l’ont fait’
    Et moi j’aime bien cette phrase elle me sert souvent dans mes missions impossibles au Far Ouest! Parce que j’ai ni Tom le builder ni Shrek dans la dream team…

    Allez la charcutière, je te laisse manger ta soupe aux lards
    T une sacrée veinarde et tendre peau de vache tu sais d’avoir réussi à t’exiler à Guernesey!
    A bientôt vieille branche, je suis attendue chez les commanches !

    BBB*

    *Bisous Bien Baveux

    Calimity Jane

  15. Oups un bout s’est perdu dans une sale histoire de copier coller
    Missive complète

    Fausse Lettre de Calimity Jane à BESSORA que l’on soupçonne être peut être sa mère porteuse

    Bang bang bang !

    Je reviens de chez les indiens, demain je repars chez les sioux alors j’ai pas le temps de refaire l’histoire du globe avec toi! Dommage je me poserai bien le popotin sur un strapontin plutot que sur le dos d’un  canasson. Vivement que je sois en grande maisonnée de retraite dans la brousse avec toi tu me manques vieille branche! Oh BESSORA si tu savais comme ils me bouffent le crâne tous ces petits chefs avec leurs entreprises qui ne fusent vraiment pas comme des flèches et dont je ne suis plus éprise …
    J’ai bien reçu ton télégraphe quand j’étais chez les apaches.
    C’est qui cette grosse diva qui joue à la poule grasse dans son bouillon cube?
    à la poule grasse dans son bouillon cube?
    Et ce grand couillon d’ostro-ému?
    Et cette histoire de bavaroise sans framboise?!

    Mark Twain il n’est pas encore né mais je sais juste qu’un jour il a dit ‘ c’est parce qu’ils ne savaient pas que c’était impossible qu’ils l’ont fait’
    Et moi j’aime bien cette phrase elle me sert souvent dans mes missions impossibles au Far Ouest! Parce que j’ai ni Tom le builder ni Shrek dans la dream team…

    Allez la charcutière, je te laisse manger ta soupe aux lards
    T une sacrée veinarde et tendre peau de vache tu sais d’avoir réussi à t’exiler à Guernesey!
    A bientôt vieille branche, je suis attendue chez les commanches !

    BBB*

    *Bisous Bien Baveux

    Calimity Jane

  16. Oups un bout s’est perdu dans une sale histoire de copier coller
    Missive complète

    Fausse Lettre de Calimity Jane à BESSORA que l’on soupçonne être peut être sa mère porteuse

    Bang bang bang !

    Je reviens de chez les indiens, demain je repars chez les sioux alors j’ai pas le temps de refaire l’histoire du globe avec toi! Dommage je me poserai bien le popotin sur un strapontin plutot que sur le dos d’un  canasson. Vivement que je sois en grande maisonnée de retraite dans la brousse avec toi tu me manques vieille branche! Oh BESSORA si tu savais comme ils me bouffent le crâne tous ces petits chefs avec leurs entreprises qui ne fusent vraiment pas comme des flèches et dont je ne suis plus éprise …
    J’ai bien reçu ton télégraphe quand j’étais chez les apaches.
    C’est qui cette grosse diva qui joue à la poule grasse dans son bouillon cube?
    à la poule grasse dans son bouillon cube?
    Et ce grand couillon d’ostro-ému?
    Et cette histoire de bavaroise sans framboise?!

    Mark Twain il n’est pas encore né mais je sais juste qu’un jour il a dit ‘ c’est parce qu’ils ne savaient pas que c’était impossible qu’ils l’ont fait’
    Et moi j’aime bien cette phrase elle me sert souvent dans mes missions impossibles au Far Ouest! Parce que j’ai ni Tom le builder ni Shrek dans la dream team…

    Allez la charcutière, je te laisse manger ta soupe aux lards
    T une sacrée veinarde et tendre peau de vache tu sais d’avoir réussi à t’exiler à Guernesey!
    A bientôt vieille branche, je suis attendue chez les commanches !

    BBB*

    *Bisous Bien Baveux

    Calimity Jane

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *