Où Cyrano Est Une Méchante Fille. Et Moi Et Moi Et Moi.

Trois petits digestifs pour clore la saison 2 du blog…

1) Dansons la lambada avec les mots.


2) Extrait d’essence de Lambada.

« (…) Attention, me prévient la bretteuse. Il faut que je sache quelque chose. D’abord, mon manège avec Christian ne lui avait pas échappé.  Elle avait, malgré mes dissimulations,  deviné mes sentiments dès le premier jour. Pour qui la prends-je, enfin ? Est-ce que je croyais vraiment pouvoir lui cacher quelque chose ? Certes, elle a feint d’ignorer ma passion balbutiante. Souvent, d’ailleurs, elle simule ce genre de distraction, et semble  s’abstraire d’affaires me concernant. Mais il ne faut pas me leurrer : elle sait tout.
.

.

C’est ainsi depuis que nous avons trois ans, depuis que ma mère est partie se chercher des racines en Afrique. Est-ce que je comprends bien ce qu’elle veut dire par là ? Ou est-ce qu’elle doit me faire un dessin. Bref. Elle espérait donc voir mon penchant pour Christian se dissiper de jour en jour. Hélas, mon désir s’est exacerbé. Tout cela n’est que fantasmagorie. Trop facile, Roxane. Alors, il faut que je sache encore quelque chose avant de passer à l’acte : la démographie doit être contrôlée de nos jours. Trop de monde sur la terre est la cause des famines. Il existe des moyens de juguler la surpopulation planétaire. La pilule. Le stérilet. Les implants contraceptifs. La ligature des trompes. L’hystérectomie. L’avortement. L’interruption médicale de grossesse. Sévère et docte, Cyrano me met en garde : le monde est dangereux, Roxane, reste près de moi, nous allons si bien ensemble.
Dès qu’un homme m’approche, elle se sent le devoir de me protéger. Préserver une virginité que j’ai perdue il y a si longtemps. Me la rendre ?
— Misérable Roxane. Tu peines déjà à t’occuper de toi, de moi, de nous. Qu’irais-tu t’encombrer d’un galant et d’un enceintement ?
— Christian est chair, blessure et vérité. J’ai besoin d’incarnation.
— Il est incarné, c’est sûr ! Ce rustaud est un marathonien de la gaudriole. Son guilleri fourre les croupions des pires bordelleries du pays, carabi ! Je ne te souhaite pas que tes besoins de chair et de vérité s’incarnent avec ce compère, que les femmes toujours guérissent…
— Il cherche la femme de sa vie. J’ose croire que je la suis.
— Mon petit dragon, c’est dans les fableries pour enfant, tout ça.
Son visage se voile. Elle respire si lentement. J’en perds le souffle.
— Si vraiment, Roxane, ce niais… ce soliveau… cette chiche-face visait les accordailles, il lui faudrait un nid soigneux et une oiselle réglée ! Pas un petit mammifère détraqué comme toi.
— Je ne suis pas un petit animal détraqué !
.

Je ne suis pas un petit animal détraqué !

.

— Mon Dieu… Je n’ai jamais ressenti ça. Que quelqu’un puisse vous rattraper quand vous dérivez comme une baudruche vers l’exosphère, ne jamais vous lâcher. Je n’ai jamais ressenti cette confiance.
— Oh ! Cruelle perruche ! N’as-tu donc jamais éprouvé cette confiance avec moi ! N’ai-je pas, toujours et fidèlement, endossé la moindre de tes afflictions…
— Si, Cyrano. Bien sûr. Mais il y a des choses pour lesquelles…
— Tais-toi, je ne peux plus rien entendre. Depuis l’enfance tu me conchies et me compisses fiablement. Si ce n’est pas une marque d’intimité !
— Je ne t’ai jamais chié dessus, jalouse. C’est juste que toi, ce n’est pas pareil. J’ai confiance en toi comme en moi-même. »

La suite, et le début, le milieu et la fin, dans… Cyr@no…
.

3)  Futures vacances en pédalo.

.

Merci pour votre fidélité et à bientôt sur Bessora Blog Airlines !

Pour marque-pages : Permaliens.

18 réponses à Où Cyrano Est Une Méchante Fille. Et Moi Et Moi Et Moi.

  1. Le vrai et seul Bruno dit :

    Enfin libéré de Bessora. Je vais pouvoir me consacrer à la lecture.
    Je ne redoute nullement ces deux mois sans votre présence. Obligé, voilà le mot qui me vient. Je ne serai donc plus « obligé » de venir vous lire chaque lundi. Je prends donc un repos bien mérité. Je me souhaite de bonnes vacances…JNSVP

  2. Le vrai et seul Bruno dit :

    Enfin libéré de Bessora. Je vais pouvoir me consacrer à la lecture.
    Je ne redoute nullement ces deux mois sans votre présence. Obligé, voilà le mot qui me vient. Je ne serai donc plus « obligé » de venir vous lire chaque lundi. Je prends donc un repos bien mérité. Je me souhaite de bonnes vacances…JNSVP

  3. Lecteur à Lunettes dit :

    Un bon volume pour les lectures de vacances !

  4. Lecteur à Lunettes dit :

    Un bon volume pour les lectures de vacances !

  5. Soeur Tout Sourire dit :

    Ouaiiiiis c’est super, c’est des aventures polissonnes !

  6. Soeur Tout Sourire dit :

    Ouaiiiiis c’est super, c’est des aventures polissonnes !

  7. Nick Sarkophage dit :

    Moi aussi j’suis en vacances, forcées ! Pffff… putain de bordel de merde de boucs de français !!!! Heureusement, personne à droite y m’a succédé ! L’aurait plus manqué que ça, tiens, pov’cons !

  8. Nick Sarkophage dit :

    Moi aussi j’suis en vacances, forcées ! Pffff… putain de bordel de merde de boucs de français !!!! Heureusement, personne à droite y m’a succédé ! L’aurait plus manqué que ça, tiens, pov’cons !

  9. Monsieur le Directeur dit :

    Des vacances !? Oui, d’accord, mais demain, hein ! Pas maintenant.

  10. Monsieur le Directeur dit :

    Des vacances !? Oui, d’accord, mais demain, hein ! Pas maintenant.

  11. théo dit :

    Eh bien ! Je ne vais pas écrire que cet extrait est admirable ; cela va être encore mal (com)pris !

  12. théo dit :

    Eh bien ! Je ne vais pas écrire que cet extrait est admirable ; cela va être encore mal (com)pris !

  13. Niko Sarkozizi dit :

    Mais c’est qu’elle est vraiment en vacances !
    Décidément, plus personne ne travaille dans ce pays depuis que la gauche m’a volé le pouvoir !!!!

  14. Niko Sarkozizi dit :

    Mais c’est qu’elle est vraiment en vacances !
    Décidément, plus personne ne travaille dans ce pays depuis que la gauche m’a volé le pouvoir !!!!

  15. Laurent Blanc-de-Dinde dit :

    En vacances, comme l’équipe de France… Youpppiiiiiiiii vive les vacances, laissons l’euro à ceux qui le veulent… Et puis, moué, le blog littéraire, là, c’est pas ma tasse de thé, hein, remarque je critique pas, c’est peut-être bien, c’est juste que moi, la lecture, hein…

  16. Laurent Blanc-de-Dinde dit :

    En vacances, comme l’équipe de France… Youpppiiiiiiiii vive les vacances, laissons l’euro à ceux qui le veulent… Et puis, moué, le blog littéraire, là, c’est pas ma tasse de thé, hein, remarque je critique pas, c’est peut-être bien, c’est juste que moi, la lecture, hein…

  17. Martin Roi dit :

    Aaaaaaa ! la photo du pied !!!!!!!!!!!!!!

  18. Martin Roi dit :

    Aaaaaaa ! la photo du pied !!!!!!!!!!!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *