Constipation Blues Et Confucianisme

Le meilleur moment, pour prendre une décision importante, c’est vingt minutes après avoir bu. Des chercheurs, dont un certain Screamin’ Jay Hawkins, l’ont prouvé. Cependant, ça ne marche pas avec l’eau ferrugineuse, mais uniquement avec l’édition limitée du jus de cerise et de pêche blanche  Tropicana.
.
.

Personnellement, j’ai toujours le souci de faire les bons choix. Cela, je pense, marque mon libre arbitre.  Choisir, et bien choisir, n’est-ce la supériorité des humains sur les animaux ?

Je me suis donc appliquée à boire du jus de fruits Tropicana. Alors pourquoi ne me suis-je  pas sentie immédiatement plus intelligente ? Pourquoi je n’ai pas été foudroyée par une bonne décision ?

Pourtant, c’est prouvé : le meilleur moment pour bien décider, c’est après avoir bu. Du Tropicana. Alors j’ai fini ma première bouteille. Toujours rien. Allais-je encore faire partie de ces foutues exceptions qui confirment la règle ? Est-ce que j’étais un être humain, oui ou merde ? Alors, ce bon choix, ça vient ?

.

.

Je bus encore pour attirer le bon choix. A mesure que le jus chatouillait ma glotte,  je glissai dans une espèce d’amertume acidulée. Une mélancolie au goût de pamplemousse, si vous voulez. Rose, le pamplemousse.

Voilà, je me disais en buvant encore mon Tropicana, tu fais toujours partie des exceptions qui confirment la règle. Si ça se trouve, l’effet Tropicana ne marche pas sur toi. Point de bonne décision. Pas de libre arbitre. Tu fais partie des exceptions. Evidemment, une exception, c’est plutôt rare. Sinon, ça ne confirme rien du tout. J’aurais donc du me trouver consolée de faire partie des rares exceptions confirmant la règle. Car, n’est-ce pas, ce qui est rare est cher, comme une édition limitée de Tropicana. Il en va ainsi des exceptions, de l’or, du jus de fruits bon marché : comme l’or, et telle l’exception, le jus de fruits bon marché est rare. Et puisque ce qui est rare est cher, alors le jus de fruits bon marché est cher.
.

.

Voilà  donc où j’en étais de ma méditation acidulée.
Et l’illumination ne venait pas.
Pourtant, j’avais entamé mon troisième litre de Tropicana. Alors je songeai encore. Je songeai exception, vie chère et  jus de fruits bon marché.  Car la vie chère est si répandue. Prenez le prix du litre de jus de pêche et de cerise Tropicana.

Mais aussi je me consolais. Car si la vie chère était si répandue, alors, c’est  qu’elle ne valait rien : la vie chère, du fait de sa prolifération, était forcément bon marché. A la différence des exceptions.

Je ne comprenais pas. Je ne comprenais plus. Je bus encore. Et je fumai beaucoup de cigarettes.

.

.

Trente minutes plus loin, enfin quelque chose.  C’est parti de ma vessie. Il lui avait fallu la moitié d’une heure pour se décider à me rendre intelligente. En effet, ma vessie a envoyé un signal à mon cerveau :
« Tu as besoin de faire pipi ».
La clarté et la concision sont les qualités les plus remarquables de ma vessie. Ma vessie est la plus concise de toutes mes glandes. Cette alerte urinaire a donc éveillé mon cerveau : je me suis  rendue aux toilettes.

Mon cerveau s’étant un peu échauffé, il pouvait passer à un exercice  plus élaboré : le choix, le fameux libre arbitre, la marque de mon humanité. Alors, pensais-je sur mon trône,  que vais-je faire de ma vie ?

.

Constipation Blues ?

.

Au moment où je me posais cette épineuse  question, mon intestin  envoya un signal à mon lobe temporal gauche :
« Tu as besoin de chier ».
Encore un effet Tropicana.
Alors, j’ai choisi. J’ai choisi de serrer les fesses. C’est ça, être humain : ne plus laisser nos organes nous soumettre.
Parce vraiment, je ne vois pas comment  prétendre au libre arbitre quand on passe son temps à céder aux caprices d’une vessie, ou d’un intestin.

« Serre les fesses et bloque le sphincter, disait Confucius. Alors seulement, tu seras un homme, ma fille« .

Pour marque-pages : Permaliens.

26 réponses à Constipation Blues Et Confucianisme

  1. Le vrai et seul bruno dit :

    Nous voilà maintenant dans la publicité déguisée. Je ne m’attendais pas à moins de votre part. A quand la parution de votre catalogue alimentaire ? Allez vous vous spécialiser dans les boissons non gazeuses ? Irez vous jusqu’à l’eau ? Ces questions me brulent la bouche. Je vais donc de ce pas me désaltérer. JNVSP

  2. Le vrai et seul bruno dit :

    Nous voilà maintenant dans la publicité déguisée. Je ne m’attendais pas à moins de votre part. A quand la parution de votre catalogue alimentaire ? Allez vous vous spécialiser dans les boissons non gazeuses ? Irez vous jusqu’à l’eau ? Ces questions me brulent la bouche. Je vais donc de ce pas me désaltérer. JNVSP

  3. Cioran dit :

    « Si la vie chère était répandue, alors c’est qu’elle ne valait rien », je ne l’aurais pas mieux dit. Mes félicitations, Bessora !

  4. Cioran dit :

    « Si la vie chère était répandue, alors c’est qu’elle ne valait rien », je ne l’aurais pas mieux dit. Mes félicitations, Bessora !

  5. Soeur Tout Sourire dit :

    La seule vraie boisson de vie
    ce n’est pas le jus de fruit
    c’est le sang du Christ
    l’urine du Christ
    Buvez, buvez !
    Buvez l’urine de Jésus !

  6. Soeur Tout Sourire dit :

    La seule vraie boisson de vie
    ce n’est pas le jus de fruit
    c’est le sang du Christ
    l’urine du Christ
    Buvez, buvez !
    Buvez l’urine de Jésus !

  7. Guy L'Eclair dit :

    La marque L’Eclair, tu connais ?
    Essaye notre nouveau jus de fruit, le Tropicoma : c’est pas cher, c’est dégueulasse, ça fait plâner, ça donne pas la chiasse !
    Nos chercheurs bossent tous les jours sur de nouveaux parfums : fraizarabikasaveurmentolée, par exemple. Bois Tropicoma et rote comme un lion, tu impressionneras les filles et fera fuir tes ennemis. Tropicoma réssuscite les morts ! Verses-en sur une tombe et tu verras ! Tropicoma dézingue les plantes ! Verses-en sur la roseraie de François et tu verras !

  8. Guy L'Eclair dit :

    La marque L’Eclair, tu connais ?
    Essaye notre nouveau jus de fruit, le Tropicoma : c’est pas cher, c’est dégueulasse, ça fait plâner, ça donne pas la chiasse !
    Nos chercheurs bossent tous les jours sur de nouveaux parfums : fraizarabikasaveurmentolée, par exemple. Bois Tropicoma et rote comme un lion, tu impressionneras les filles et fera fuir tes ennemis. Tropicoma réssuscite les morts ! Verses-en sur une tombe et tu verras ! Tropicoma dézingue les plantes ! Verses-en sur la roseraie de François et tu verras !

  9. Jeanne Masturbation dit :

    Rooooo l’aut jour mort de rire, j’étais invitée chez un beauf pour chanter pour son anniversaire de mariage, y avait beaucoup d’invités, on était presque 10 !!!! Et bin l’pov naz il avait pas servi d’alcool, juste du Tropiconnards ! Oh l’autre hé, quel naze !

  10. Jeanne Masturbation dit :

    Rooooo l’aut jour mort de rire, j’étais invitée chez un beauf pour chanter pour son anniversaire de mariage, y avait beaucoup d’invités, on était presque 10 !!!! Et bin l’pov naz il avait pas servi d’alcool, juste du Tropiconnards ! Oh l’autre hé, quel naze !

  11. Mireille Matelas dit :

    Moi, le matin, au saut du matelas, je bois Tropicoma et ensuite je chante, je travaille ma voix, pour mon come-back ! C’est vrai quoi, un film sur Ginzbar, un sur la fée clochette, bientôt un sur Dalida et moi alors, je compte pour du beurre ? Heureusement, Tropicoma me donne la force !

  12. Mireille Matelas dit :

    Moi, le matin, au saut du matelas, je bois Tropicoma et ensuite je chante, je travaille ma voix, pour mon come-back ! C’est vrai quoi, un film sur Ginzbar, un sur la fée clochette, bientôt un sur Dalida et moi alors, je compte pour du beurre ? Heureusement, Tropicoma me donne la force !

  13. Bernard Pivotant dit :

    A quand le prix Tropicana de la littérature ? Je pourrai faire partie du jury ? Bien sûr, on le délivrerait en été, pour les romans de plage, genre lisez buvez rêvez ! Genre Tropicana aime la culture, et pas seulement la culture des fruits ! Quand on aura pas d’auteurs, on aura qu’à presser les ouvrages comme les fruits, genre sélection du Reader Indigeste…

  14. Bernard Pivotant dit :

    A quand le prix Tropicana de la littérature ? Je pourrai faire partie du jury ? Bien sûr, on le délivrerait en été, pour les romans de plage, genre lisez buvez rêvez ! Genre Tropicana aime la culture, et pas seulement la culture des fruits ! Quand on aura pas d’auteurs, on aura qu’à presser les ouvrages comme les fruits, genre sélection du Reader Indigeste…

  15. Amélie Nono dit :

    Moi, j’aime que les fruits pourris. Pas mûrs, pour-ris !
    Dis Bessora, le Tropicana, il est fait à base de fruits pourris ou pas ?

  16. Amélie Nono dit :

    Moi, j’aime que les fruits pourris. Pas mûrs, pour-ris !
    Dis Bessora, le Tropicana, il est fait à base de fruits pourris ou pas ?

  17. BrunodebrunO dit :

    Bessora, très chère, vous devriez essayer de temps en temps un verre de vin….Les effets secondaires, pas seulement physiologiques, vous surprendraient.
    Mais je suis content d’avoir appris que la vessie était une glande.

  18. BrunodebrunO dit :

    Bessora, très chère, vous devriez essayer de temps en temps un verre de vin….Les effets secondaires, pas seulement physiologiques, vous surprendraient.
    Mais je suis content d’avoir appris que la vessie était une glande.

  19. Ping :JEFFREY

  20. Ping :JEFFREY

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *