La Cigale, La Fourmi, Et Les Autres

Ayant chanté  tout l’été, la cigale se trouva fort dépourvue quand la tempête fut venue. Pas un seul petit morceau de mouche ou de vermisseau. Elle alla crier famine chez la fourmi sa voisine,  la priant de lui prêter  quelque grain pour subsister  jusqu’à la saison nouvelle :
– Je suis sans travail, lui dit-elle, et je viens de perdre mon logement, foi d’animal. Aidez-moi je vous en prie.

Vu sur trolly.cowblog.fr

La fourmi n’est pas prêteuse, c’est là son moindre défaut.

– Vous êtes sans-abri, cigale ? De quoi vous plaignez-vous : vous avez la santé.

– Au train où vont les choses, je l’aurai bientôt perdue.

Sans doute, lui dit la fourmi, mais en attendant, il y avait pire qu’elle et plus urgent. La cigale voulut bien la croire :

– Certes, il y a pire, madame, les morts par exemple, foi d’animal. Ceux qui ont une sépulture ont bien de la chance,  parce qu’il y a des cadavres qui pourrissent sur pieds.

– Pardonnez-moi de vous interrompre mais que faisiez-vous au temps chaud ?

– Nuit et jour je chantais dans le métro, ne vous déplaise.

– Vous chantiez ? J’en suis fort aise.  Eh bien : dansez maintenant

En partant, la cigale  s’excusa de l’avoir dérangée.  Elle  promit de faire des efforts pour s’alcooliser jusqu’à la cirrhose. Pour l’heure, la fourmi recommanda à la cigale d’aller danser chez le corbeau, du côté de l’Office Public d’Aménagement et de Construction.

Maître corbeau, sur un arbre perché, tenait en son bec un bail à loyer.

Service des HLM de la Ville de Paris

Par l’odeur alléchée, la cigale lui tint à peu près ce langage :
– Hé bonjour monsieur du Corbeau ! Que vous êtes joli! Que vous me semblez beau! Sans mentir, si votre ramage se rapporte à votre plumage,  Vous êtes le phénix des hôtes de ces bois. Auriez-vous un HLM à me louer ?

A ces mots le corbeau fit grise mine.

–  Hélas ma bonne dame, ces bois sont mal fréquentés… Une vraie jungle sociale où les prédateurs font la loi. J’aimerais ouvrir le bec pour laisser tomber ma proie mais les consignes sont strictes. J’entends votre plainte. Votre visage est  un livre ouvert sur votre douleur. Mais je n’ai pas le temps de le lire. Allez-vous en s’il vous plait. Et de grâce, si vous avez dans l’idée de mourir, faites-le loin de  moi et proprement je vous prie. Bon courage !  Et bon vent !

Honteuse et confuse, la cigale s’en alla, jurant, mais un peu tard, qu’on ne l’y prendrait plus.

Elle dériva sur le grand océan du désespoir, résignée au naufrage, se nourrissant de flan aux courgettes par cher et bon pour la santé. Autour d’elle, des millions de cigales stridulaient « à l’aide ! ». Elle, son mari tuberculeux et leur enfant dans ce 17m2 saturé de plomb, infesté de cafards. Elle qui se fabriquait un cancer à force de se battre pour toucher ses indemnités. Elle qui devait travailler gratuitement parce qu’elle était handicapé.  On leur répondait « le poisson en conserve  est bon pour la santé » ou encore « l’eau est la seule boisson indispensable ». En effet, les cigales buvaient la tasse et l’eau était salée.

Cigalus Africanus. Les Pires.

Parfois, des fourmis voguaient jusqu’à une cigale et  lui jetaient un bout de papier depuis leur zodiaque : « votre dossier va être examiné attentivement ». Deux mois plus tard, une fourmi transmettait bien volontiers la doléance aux services municipaux concernés. Trois semaines après, une autre garantissait par écrit à la cigale que son dossier ferait l’objet d’un examen attentif. En septembre, une fourmi Président de la République rappelait la situation au fourmi Préfet. Laquelle fourmi Préfet écrivait à  la cigale concernée, noyée depuis l’avant-veille dans l’océan du désespoir, pour lui garantir que son dossier ne serait pas perdu de vue. Six mois plus tard, alors que les restes de la cigale étaient digérés par des bactéries nécrophages, une fourmi Maire lui jetait à nouveau un papier dans l’océan, lui affirmant qu’elle comprenait  son inquiétude. La demande de l’intéressée était toujours à l’étude. Ignorant qu’elle était digérée, déféquée et recyclée,  chaque fourmi exprimait ses  sentiments les meilleurs, sa  haute considération  et ses hommages respectueux,  promettant qu’un jour, la situation de la cigale serait résolue.

Quant à moi, j’étais frappée d’éclairs brûlant de lucidité : tu auras beau appeler au secours, petite cigale, ton crie se noie dans le bruit d’une souffrance infinie que personne ne veut entendre.

Pour marque-pages : Permaliens.

72 réponses à La Cigale, La Fourmi, Et Les Autres

  1. Jean-Maurice Alphonse de la Roche aux Ecueils du Manoir du Beau Marais dit :

    Bah, c’est comme ça.

  2. Jean-Maurice Alphonse de la Roche aux Ecueils du Manoir du Beau Marais dit :

    Bah, c’est comme ça.

  3. Soeur Tousourire dit :

    Je suis sûre qu’elle est désormais bienheureuse au paradis des cigales où c’est l’été tous les jours. Moi-même je chante même en hiver : « Dominique nique nique s’en allait dans la forêt, caaaalme et chantant… »

  4. Soeur Tousourire dit :

    Je suis sûre qu’elle est désormais bienheureuse au paradis des cigales où c’est l’été tous les jours. Moi-même je chante même en hiver : « Dominique nique nique s’en allait dans la forêt, caaaalme et chantant… »

  5. Cikarlmarx dit :

    Cigales de tous les pays, unissez-vous !

  6. Cikarlmarx dit :

    Cigales de tous les pays, unissez-vous !

  7. Lecteur à Lunettes dit :

    Ca c’est du style ! On sent le chant de Bessora tout le long, léger, ironique, poétique et la dernière phrase opère un retournement, on entend presque le cri désespéré de la cigale, brrr, ça fait froid dans le dos, j’en ai de la buée sur mes lunettes.

  8. Lecteur à Lunettes dit :

    Ca c’est du style ! On sent le chant de Bessora tout le long, léger, ironique, poétique et la dernière phrase opère un retournement, on entend presque le cri désespéré de la cigale, brrr, ça fait froid dans le dos, j’en ai de la buée sur mes lunettes.

  9. Bégon Raid dit :

    Si vous avez besoin de nos services, pour quelques euros…

  10. Bégon Raid dit :

    Si vous avez besoin de nos services, pour quelques euros…

  11. Mulder dit :

    J’ai toujours soupçonné que ce blog dissimulait quelque-chose. Je n’ai pas encore trouvé le code secret mais je suis sûr que c’est un moyen de communication entre extra-terrestre. Bessora est une cigale qui a pris forme humaine, c’est certain, c’est pour ça qu’elle écrit si bien, et notre terre est non seulement envahie, mais elle est le champ de bataille entre les fourmis à forme humaine et les cigales à forme humaine, dont l’arme est le chant qui crève les tympans…

  12. Mulder dit :

    J’ai toujours soupçonné que ce blog dissimulait quelque-chose. Je n’ai pas encore trouvé le code secret mais je suis sûr que c’est un moyen de communication entre extra-terrestre. Bessora est une cigale qui a pris forme humaine, c’est certain, c’est pour ça qu’elle écrit si bien, et notre terre est non seulement envahie, mais elle est le champ de bataille entre les fourmis à forme humaine et les cigales à forme humaine, dont l’arme est le chant qui crève les tympans…

  13. Haricot Machiasse dit :

    Et surtout les envahisseuses, y vole une orange et il est condamné, elle est belle ta société !

  14. Haricot Machiasse dit :

    Et surtout les envahisseuses, y vole une orange et il est condamné, elle est belle ta société !

  15. Maboule Qui-est-ce ? dit :

    Si vous ne voulez pas entendre les souffrances, prenez mes boules !

  16. Maboule Qui-est-ce ? dit :

    Si vous ne voulez pas entendre les souffrances, prenez mes boules !

  17. BrunodebrunO dit :

    Certes!… Mais un univers où il n’y aurait que des cigales, bonjour l’angoisse!

  18. BrunodebrunO dit :

    Certes!… Mais un univers où il n’y aurait que des cigales, bonjour l’angoisse!

  19. Jéminy Criquet dit :

    Une cigale à bicyclette vaudra toujours mieux que deux fourmis à vapeur !

  20. Jéminy Criquet dit :

    Une cigale à bicyclette vaudra toujours mieux que deux fourmis à vapeur !

  21. Jéminy Criquet dit :

    Et une cigale en deltaplane est plus discrète qu’une fourmis en Soyouz !

  22. Jéminy Criquet dit :

    Et une cigale en deltaplane est plus discrète qu’une fourmis en Soyouz !

  23. Jéminy Criquet dit :

    La fourmis, c’est à la fois le Vietkong, les communistes, le cauchemar d’Orwell, de Zamiatine et de Huxley ! Alors que la cigale, c’est le rêve de Pinochio, de Daudet et le symbole de la société de consommation !

  24. Jéminy Criquet dit :

    La fourmis, c’est à la fois le Vietkong, les communistes, le cauchemar d’Orwell, de Zamiatine et de Huxley ! Alors que la cigale, c’est le rêve de Pinochio, de Daudet et le symbole de la société de consommation !

  25. Jéminy Criquet dit :

    Il ne faut pas confondre la cigale et la sauterelle. La première chante. La deuxième danse. La sauterelle est la cousine qui envahit les chants. C’est une mauvaise cousine. Sus à la sauterelle et à la fourmis. Vive la cigale !

  26. Jéminy Criquet dit :

    Il ne faut pas confondre la cigale et la sauterelle. La première chante. La deuxième danse. La sauterelle est la cousine qui envahit les chants. C’est une mauvaise cousine. Sus à la sauterelle et à la fourmis. Vive la cigale !

  27. Kaliméro dit :

    Bah, c’est jamais que des insectes, ça grouille, ça grouille, un de plus, un de moins…

  28. Kaliméro dit :

    Bah, c’est jamais que des insectes, ça grouille, ça grouille, un de plus, un de moins…

  29. Insane Sha dit :

    Cigale un jour, cigale toujours !
    Fourmis la nuit, fourmis pour la vie !

  30. Insane Sha dit :

    Cigale un jour, cigale toujours !
    Fourmis la nuit, fourmis pour la vie !

  31. Amélie Nono dit :

    Je rêvais d’être chanteuse, cigale quoi, mais j’avais la voix qui déraillait, les yeux globuleux, un gros front et un gros cul, alors j’ai fait des pattes de mouches et je suis devenue graphowoman, j’écris, j’écris, j’écris comme une fourmis…

  32. Amélie Nono dit :

    Je rêvais d’être chanteuse, cigale quoi, mais j’avais la voix qui déraillait, les yeux globuleux, un gros front et un gros cul, alors j’ai fait des pattes de mouches et je suis devenue graphowoman, j’écris, j’écris, j’écris comme une fourmis…

  33. Bernard Réverbère (les chiens pissent dessus) dit :

    Vous avez lu mes livres sur les fourmis ?
    Passionnants, non ?
    Enfin, je le crois, car en vérité c’est pas moi qui les ait écrit, j’ai mes nègres, ah non Bessora, je t’embauche pas, t’es trop cigale et t’es pas une vraie négresse, t’es métisse, ça compte pour du beurre !

  34. Bernard Réverbère (les chiens pissent dessus) dit :

    Vous avez lu mes livres sur les fourmis ?
    Passionnants, non ?
    Enfin, je le crois, car en vérité c’est pas moi qui les ait écrit, j’ai mes nègres, ah non Bessora, je t’embauche pas, t’es trop cigale et t’es pas une vraie négresse, t’es métisse, ça compte pour du beurre !

  35. Martin Roi dit :

    Il paraît que les fourmis sont esclavagistes. Ainsi, elles tolèrent des fourmis d’autres fourmilières ou même d’autres races d’insectes si ces intrus travaillent pour elles ! Ah, quel pied ! Dans ma prochaine vie, je serai valet de pattes d’une belle fourmis qui m’asphixiera avec ses phéromones puants !

  36. Martin Roi dit :

    Il paraît que les fourmis sont esclavagistes. Ainsi, elles tolèrent des fourmis d’autres fourmilières ou même d’autres races d’insectes si ces intrus travaillent pour elles ! Ah, quel pied ! Dans ma prochaine vie, je serai valet de pattes d’une belle fourmis qui m’asphixiera avec ses phéromones puants !

  37. Bernard Pivotant dit :

    Dites-moi jeune Bessora, ils sont un peu atteints vos lecteurs, non ?

  38. Bernard Pivotant dit :

    Dites-moi jeune Bessora, ils sont un peu atteints vos lecteurs, non ?

  39. Angela Derrick dit :

    La société fonctionne comme une fourmilière. Surtout chez nous, en Prussie. Vous, les cigales de France, vous êtes un boulet ! L’euro, c’est nous ! Atchung ! Vous allez pas rigoler longtemps.

  40. Angela Derrick dit :

    La société fonctionne comme une fourmilière. Surtout chez nous, en Prussie. Vous, les cigales de France, vous êtes un boulet ! L’euro, c’est nous ! Atchung ! Vous allez pas rigoler longtemps.

  41. Alain Deko dit :

    1870 provoque 1914-18 qui provoque 1939-45 qui provoque l’euro qui est, comme c’est intéressant, allé trop loin dans le sens inverse et nous voilà à nouveau dans la merde !

    • Général Dégueule dit :

      Dis-donc Alain Décoration, veux-tu bien fermer un peu ta grande sale gueule de nain ! Si vous êtes dans la merde depuis que vous m’avez forcé à démissionner, c’est pas à cause de l’euro, c’est à cause de votre gestion de merde ! Vous avez trouvé intelligent de créer de la dette pour vous développer plus vite, vous voilà bien avancé maintenant ! Qu’est-ce que vous êtes cons ! La France est foutue !

      • Jeanne Calmant dit :

        Je vous ai compris !
        Et pourtant, j’ai niqué mon sonotone et j’ai pété mon dentier en mangeant du toblerone, et j’ai pété tout court, dans ma petite culotte en dentelle jaunie, trouée et mitée, hihihi !

  42. Alain Deko dit :

    1870 provoque 1914-18 qui provoque 1939-45 qui provoque l’euro qui est, comme c’est intéressant, allé trop loin dans le sens inverse et nous voilà à nouveau dans la merde !

    • Général Dégueule dit :

      Dis-donc Alain Décoration, veux-tu bien fermer un peu ta grande sale gueule de nain ! Si vous êtes dans la merde depuis que vous m’avez forcé à démissionner, c’est pas à cause de l’euro, c’est à cause de votre gestion de merde ! Vous avez trouvé intelligent de créer de la dette pour vous développer plus vite, vous voilà bien avancé maintenant ! Qu’est-ce que vous êtes cons ! La France est foutue !

      • Jeanne Calmant dit :

        Je vous ai compris !
        Et pourtant, j’ai niqué mon sonotone et j’ai pété mon dentier en mangeant du toblerone, et j’ai pété tout court, dans ma petite culotte en dentelle jaunie, trouée et mitée, hihihi !

  43. Le vrai et seul Bruno dit :

    Vous connaissez la devise de la Ville ?
    Fluctuat nec mergitur.
    Je vous laisse méditer.
    JNVSP

  44. Le vrai et seul Bruno dit :

    Vous connaissez la devise de la Ville ?
    Fluctuat nec mergitur.
    Je vous laisse méditer.
    JNVSP

  45. sims 3 dit :

    Cigale un jour, cigale toujours !

  46. sims 3 dit :

    Cigale un jour, cigale toujours !

  47. Bah, c’est comme ça.

  48. Bah, c’est comme ça.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *