Tara Duncan contre les Galeries Lafayette

Comment, vous ne connaissez pas Tara’tylanhnem T’al Barmi Ab Santa Ab Maru T’al Duncan ? De sexe féminin, et d’à peu près quatorze ans et demi, la demoiselle  se fait aussi appeler Tara Duncan, c’est quand même plus simple.

Héritière d’Omois, grand empire humain d’AutreMonde,  Tara descend en ligne directe de Demiderus,  magicien ayant confié de puissants objets démoniaques à « Ceux-qui-jugent » et « Ceux-qui-gardent ». Il aura fallu le succès du sorcier Potter pour que XO, heureux éditeur de Guillaume Musso, daigne s’intéresser à l’univers sortcelier de Sophie Audouin.

Moi qui  ai bu le petit lait  des Alice (de Caroline Quine), Oui-Oui,   Le Club des Cinq et autres contes d’Amadou Koumba,  j’ai fini par lâcher Enid Blyton au détour d’un chemin adolescent. Mais y a-t-il un âge pour laisser tomber Sophie Audouin ?
C’est la question que je me posais hier matin, alors que, me rendant à une réunion syndicale, je découvrais, dans le métro, le dernier Tome de Tara Duncan entre les mains d’une femme d’à peu près cinquante-cinq ans.
Lunettes savantes sur le bout du nez, élégantes boucles d’oreilles, petits pieds ronds savamment maintenus dans des escarpins de torture à bouts pointus, cette femme,  un peu couperosée,  lisait avidement la neuvième aventure de Tara, Tara Duncan contre la Reine Noire.

 

Elle-même tout de noir vêtu, cette femme mûre ne lâcha sa dévoration de Tara qu’à la station Trinité d’Estienne d’Orves, où, par un heureux hasard, je descendais moi aussi. Ayant un peu de temps devant moi, je décidai de la suivre : qui donc pouvait être cette créature d’âge vénérable, pour  à ce point se laisser porter par un livre pour enfant ? Est-ce que je lis Le journal de Mickey, moi ? Oui. Mais moi au moins, j’ai mes raisons.
Telle Alice Roy, la détective de Caroline Quine, je marchais à  pas savamment comptés derrière cette mystérieuse petite femme rousse habillée tout en noir… Allait-elle  entrer au 50 de la rue Chateaudun, chez Michel  Pelège  Investissements (MPI)  75009 PARIS Tél 01 48 00 89 00 Gestion et Transactions de France ?
Oui, supputais-je, bien sûr que oui: quand on lit Tara Duncan et qu’on porte des escarpins pareils, on ne peut être qu’un vil suppôt du capitalisme. Est-ce que j’ai fait HEC, moi ? Oui. Mais moi au moins, j’avais mes raisons. Et pardon, mais je me suis amendée.

Elle approchait du  50 rue de Châteaudun chez Michel  Pelège  Investissements MPI  75009 PARIS Tél 01 48 00 89 00 Gestion et Transactions de France. Mais elle n’y entrait pas ?  La goutte au front, je la suivais encore,  oui, j’avais peur ! mais je la suivais quand même… jusqu’à ce qu’elle pénètre, au 44 de la rue de Châteaudun 75446 PARIS Cedex,  le siège social des Galeries Lafayette, Société par Actions Simplifiée au capital de 147.184.338 euros ? Evidemment, concluais-je de ma filature, on est bien un vil suppôt des Galeries Lafayette Capitalistes quand on lit Tara Duncan.

Sexy ? Mon cul !

Méprisante,  je reprenais ma route, et rejoignais le Syndicat National des Auteurs Compositeurs, où mes pairs et moi avions à débattre propriété littéraire et artistique. Parce que moi au moins, je suis syndiquée, moi je n’ai pas peur du Syndicat National des Editeurs, ni des Galeries Lafayette et encore moins de toi, Tara Duncan, ou encore de ton sinistre ancêtre Demiderus.

Trois heures de réunion plus tard, je quittais le SNAC plus maline que je n’y étais entrée, et je regagnais mes pénates. Arrivée au bas de mon immeuble, j’ouvrais ma boîte à lettres, n’y trouvais aucun chèque à encaisser, découvrais des factures inédites, mais aussi, tout au fond du fond de cette boîte à mauvaises surprises, quel ne fut pas mon bonheur de tâter du plastique, celui-là même qui emballait Le journal de Mickey !
Trois jours que j’attendais ma dose hebdomadaire…
Parfaitement, je lis le journal de Mickey ! Mais moi au moins, je ne mets jamais les pieds aux Galeries Lafayette, et je ne porte pas d’escarpins à bouts pointus  !

Pour marque-pages : Permaliens.

34 réponses à Tara Duncan contre les Galeries Lafayette

  1. Buffy dit :

    Elle a l’air jeune sur la photo… Soit celle-ci est truquée, soit cette fille est une vampire !

  2. Buffy dit :

    Elle a l’air jeune sur la photo… Soit celle-ci est truquée, soit cette fille est une vampire !

  3. Face dit :

    Ouais, elle a pas l’air née en 61… et puis elle ressemble étrangerment à son héroïne, si ce n’est pas un vampire, c’est un démon !

  4. Face dit :

    Ouais, elle a pas l’air née en 61… et puis elle ressemble étrangerment à son héroïne, si ce n’est pas un vampire, c’est un démon !

  5. Hergé dit :

    Ai-je eu raison d’ôter toute possibilité à des auteurs plus jeunes de prendre la suite ? Je me le demande quand je vois Spirou ou Mickey poursuivre leurs aventures dans le même univers mais avec un ton plus moderne, je me le demande, je me le demande, je m’interroge, mais, maintenant, il est trop tard…

  6. Hergé dit :

    Ai-je eu raison d’ôter toute possibilité à des auteurs plus jeunes de prendre la suite ? Je me le demande quand je vois Spirou ou Mickey poursuivre leurs aventures dans le même univers mais avec un ton plus moderne, je me le demande, je me le demande, je m’interroge, mais, maintenant, il est trop tard…

  7. Casterman dit :

    Moi, je vous verrais bien en personnage de bande dessinée, Miss Bessora. Vous en écririez vous-même les scénarios et M Pierre Cornuel se chargerait des illustrations. Vous devriez y réfléchir…

  8. Casterman dit :

    Moi, je vous verrais bien en personnage de bande dessinée, Miss Bessora. Vous en écririez vous-même les scénarios et M Pierre Cornuel se chargerait des illustrations. Vous devriez y réfléchir…

  9. François Prunier dit :

    Salut !

    Alors comme ça, tu lis Mickey ? Quel est ton personnage préféré ? Moi, c’était Donald, surtout lorsqu’il se transformait en Fantomiald (je ne cessais de le lire et de le relire)…

  10. François Prunier dit :

    Salut !

    Alors comme ça, tu lis Mickey ? Quel est ton personnage préféré ? Moi, c’était Donald, surtout lorsqu’il se transformait en Fantomiald (je ne cessais de le lire et de le relire)…

  11. Johnny Halliday dit :

    Mon arrière-petit fils, enfin l’un de mes arrières petit-fils, m’a demandé pourquoi Picsou s’appelle Picsou. Je ne sais pas quoi lui répondre. Savez-vous pourquoi on l’appelle comme ça ? Il a pas choisi. Moi par exemple, j’m’appelle Johnny, c’est pas de ma faute à moiiiiiiiiii, moi Lolita, si j’entends tout autour de moi des loloiteaaaaaaaaaaaa ! oups, pardon, je me suis laissé aller, là.

  12. Johnny Halliday dit :

    Mon arrière-petit fils, enfin l’un de mes arrières petit-fils, m’a demandé pourquoi Picsou s’appelle Picsou. Je ne sais pas quoi lui répondre. Savez-vous pourquoi on l’appelle comme ça ? Il a pas choisi. Moi par exemple, j’m’appelle Johnny, c’est pas de ma faute à moiiiiiiiiii, moi Lolita, si j’entends tout autour de moi des loloiteaaaaaaaaaaaa ! oups, pardon, je me suis laissé aller, là.

  13. Ségolène Royal dit :

    C’est parce qu’il a des sous et qu’il s’est fait piqué par une guêpe, pauvre naze !

  14. Ségolène Royal dit :

    C’est parce qu’il a des sous et qu’il s’est fait piqué par une guêpe, pauvre naze !

  15. Tristane Banon dit :

    C’est à cause de DSK !

  16. Tristane Banon dit :

    C’est à cause de DSK !

  17. DSK dit :

    Moi aussi, je l’ai suivie, la lectrice, mais pas pour les mêmes raisons… D’ailleurs, elle est adorable cette petite Tara Duncan…

  18. DSK dit :

    Moi aussi, je l’ai suivie, la lectrice, mais pas pour les mêmes raisons… D’ailleurs, elle est adorable cette petite Tara Duncan…

  19. Pif Gadget dit :

    Moi aussi je lis Mickey, au fait, z’auriez pas vu Hercule ?

  20. Pif Gadget dit :

    Moi aussi je lis Mickey, au fait, z’auriez pas vu Hercule ?

  21. Brigitte Bardot dit :

    Y faut sauver les animaux, alors lire aventures d’une souris, c’est bien !

  22. Brigitte Bardot dit :

    Y faut sauver les animaux, alors lire aventures d’une souris, c’est bien !

  23. le vrai et seul bruno dit :

    Je n’ose exprimer ma joie en voyant la brièveté de votre article. Peut-être est-ce l’effet du régime…..Dukan. (J’en pleure de rire !)
    JNVSP

  24. le vrai et seul bruno dit :

    Je n’ose exprimer ma joie en voyant la brièveté de votre article. Peut-être est-ce l’effet du régime…..Dukan. (J’en pleure de rire !)
    JNVSP

  25. Monsieur Gris dit :

    J’ai toujours su que ma Maîtresse était siphonnée. Est-on sain d’esprit lorsqu’on se passionne pour une souris ?

  26. Monsieur Gris dit :

    J’ai toujours su que ma Maîtresse était siphonnée. Est-on sain d’esprit lorsqu’on se passionne pour une souris ?

  27. Plutôt dit :

    Ah bon, tu lis Mickey, tout s’explique…

  28. Plutôt dit :

    Ah bon, tu lis Mickey, tout s’explique…

  29. Socrate dit :

    Je me souviens que ma soeur s’est avalé tous les Alice Roy quand elle avait 12 ou 13 ans. Quel suspense, j’ai dû en lire au moins un ou deux en cachette à cette époque. Mais attention depuis je préfère aussiles énigmes de Mickey.

  30. Socrate dit :

    Je me souviens que ma soeur s’est avalé tous les Alice Roy quand elle avait 12 ou 13 ans. Quel suspense, j’ai dû en lire au moins un ou deux en cachette à cette époque. Mais attention depuis je préfère aussiles énigmes de Mickey.

  31. Marie dit :

    C’est qui les 2 blondes là? Tara et la vieille Drag Queen en photo qui signe les autographes dans ton article?

    Alice Roy = Nancy Drew de son vrai nom d’ailleurs… J’aimais bien même si la fille était un peu trop bien coiffée, trop blode, trop américaine, trop trop trop… mais au fond je n’ai jamais cru qu’elle était capacable de tout ce qui était raconté! Mon avis c’est que c’est sa cops brune sportive aux cheveux courts, alias Marion Webb, qui résolvait les énigmes et que Carolyn Keene, l’auteur a maquillé les infos pour que la blonde s’approprie ses succès! Quant à son autre cops Bess Taylor il aurait mieux fait de faire le régime Weight Watcher (Dunkan n’existait pas encore)…
    Quoi? Mais non j’ai rien contre les blondes!
    Seulement voilà, un jour en essayant d’enquêter et d’en savoir plus sur le sujet, j’ai lu sur Wikipedia que Carolyn Keene (Caroline Quine) est en fait une romancière virtuelle qui n’a jamais existé!! Et oui apparemment il s’agirait d’un pseudonyme regroupant tous les auteurs engagés par la maison de production qui créea le personnage d’Alie / Nancy!! Donc tous ces romans à succès seraient l’oeuvre collective de plusieurs auteurs ayant appartenu au Syndicat Stratemeyer!
    C’est fou cette histoire non? Mais bon.. à vérifier car sur Wikipedia il y a pas mal d’intox aussi…

    Mickey.. bof je préfèrerai Super Picsou. Plus de pages à lire pour moins d’argent!

    Enid Blyton : Oh yes!! J’adorais le Club des Cinq, je rêvais d’avoir comme Claude non pas un chien Dagobert pour jouer les détectives mais un singe!! J’attends depuis 30 ans à chaque Noël et anniversaire qu’on me le livre pour commencer mes enquêtes!

    Contes d’Amadou Kumba : je connais pas! tu me les prêtes?

  32. Marie dit :

    C’est qui les 2 blondes là? Tara et la vieille Drag Queen en photo qui signe les autographes dans ton article?

    Alice Roy = Nancy Drew de son vrai nom d’ailleurs… J’aimais bien même si la fille était un peu trop bien coiffée, trop blode, trop américaine, trop trop trop… mais au fond je n’ai jamais cru qu’elle était capacable de tout ce qui était raconté! Mon avis c’est que c’est sa cops brune sportive aux cheveux courts, alias Marion Webb, qui résolvait les énigmes et que Carolyn Keene, l’auteur a maquillé les infos pour que la blonde s’approprie ses succès! Quant à son autre cops Bess Taylor il aurait mieux fait de faire le régime Weight Watcher (Dunkan n’existait pas encore)…
    Quoi? Mais non j’ai rien contre les blondes!
    Seulement voilà, un jour en essayant d’enquêter et d’en savoir plus sur le sujet, j’ai lu sur Wikipedia que Carolyn Keene (Caroline Quine) est en fait une romancière virtuelle qui n’a jamais existé!! Et oui apparemment il s’agirait d’un pseudonyme regroupant tous les auteurs engagés par la maison de production qui créea le personnage d’Alie / Nancy!! Donc tous ces romans à succès seraient l’oeuvre collective de plusieurs auteurs ayant appartenu au Syndicat Stratemeyer!
    C’est fou cette histoire non? Mais bon.. à vérifier car sur Wikipedia il y a pas mal d’intox aussi…

    Mickey.. bof je préfèrerai Super Picsou. Plus de pages à lire pour moins d’argent!

    Enid Blyton : Oh yes!! J’adorais le Club des Cinq, je rêvais d’avoir comme Claude non pas un chien Dagobert pour jouer les détectives mais un singe!! J’attends depuis 30 ans à chaque Noël et anniversaire qu’on me le livre pour commencer mes enquêtes!

    Contes d’Amadou Kumba : je connais pas! tu me les prêtes?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *