Cyr@no, Les Ragots

« Ainsi donc, Sieur Cornuel marqua de son sceau le masque de Cyr@no ? Le salaud ! ». Ainsi parlait le Chevalier Martin de Saint-Roi de la Faluère de Vincennes de Dans-le-94 de Dont-il-est-résident. Le bougre ne mentait pas, la preuve par l’image animée ci-dessous, où  l’incriminé, un Pivot qui chancelle, avoue tout, dans une mise en scène ostentatoire de pièces à conviction…

 

Toiles, pinceaux, petit sourire vacillant en fin d’exercice, tout trahit l’empreinte du peintre dans l’univers cyranoïaque de la virtuelle Bessora. Non ! pas le virtuose Rostand !
Mais au fait, Cyr@no… qu’en disent les vrai gens ?

 

Petit florilège.

« J’ai aimé. Sauf la fin. Mais pour une fois, oui, enfin tu ne t’égares pas. »
Un salopiaud dont je tairai le nom m’a en effet injuriée de la sorte, et sans baisser les yeux ! Cela se passait devant une assiette de raviolis,  en présence de deux témoins qui n’ont pas souhaité commenter. Cet enfant sale recevra bientôt des chocolats empoisonnés.

« Youpi, Lena a eu son bac S mention bien !»
Un pédant.

« Ma chère nièce, grand merci pour ton dernier livre, que j’ai commencé à lire avec un immense plaisir. C’est tourbillonnant, cocasse, cruel, ébouriffant, on est embarqué comme sur un typhon. Quelle verve! Entre Alfred Jarry (pour l’insolence) et Edmond Rostand (pour la virtuosité). Quelle envergure! ».
Oui, c’est mon oncle, mais ce monsieur Vrai Gens est absolument objectif ! Une neutralité de qualité suisse romande extra 100% pur chocolat. Sans compter qu’il est écrivain lui aussi, et depuis bien plus longtemps que moi.

Tonton Olivier est bien plus gentil qu’il n’en a l’air.

Poursuivons  plus avant notre inventaire  des humeurs cyranoïaques.  

« Qui a dit du mal de ton livre que je lui apprenne à voler haut ? »
Un professeur des écoles, victime de l’éducation nationale.

« Bonsoir, je vous trouve divine et très intelligente.»
Personne ne conteste cette vérité biblique. Mais je ne sais pas qui l’a déclarée, c’était un mail anonyme.

« On est surpris aussi par des accents « sarrautiens » en plus enjoué, plus gai et sans le côté pompeux et ennuyeux de Nathalie Sarraute.  Je pense ici à l’éclatement de la narratrice en trois personnes ( Roxane, Cyrano, et @), qui m’a fait penser à « Tu ne t’aimes pas « , un des derniers livres de Sarraute, je me souviens quand il est paru, il me semble que La Quinzaine Littéraire de Maurice Nadeau lui avait consacré un grand article, je trouve que tu es meilleure qu’elle, il y a autant d’originalité chez toi mais beaucoup plus de lyrisme, de rythme et de vie, on dirait un peu du nouveau roman sous une plume sud-américaine, l’Intelligence qui se serait laissé inviter à danser un tango par la Vitalité (c’est ton côté métisse ?). »
Ce juste  éloge est signé d’un auteur à lunettes, qui abuse un peu du jus de citron. Mais oui, il a raison : je suis mieux que Nathalie Sarraute. Surtout en maillot de bain.

Pour marque-pages : Permaliens.

44 réponses à Cyr@no, Les Ragots

  1. Le vrai et seul Bruno dit :

    Je n’en doutais pas un instant, vous êtes une « autosatisfaite ». Effectivement, qui mieux que soi même pour faire sa promotion. Vous faites aussi appel à vos proches. Avez-vous demandé l’autorisation de votre oncle pour évoquer ici ce qu’il pense de votre livre ? Ne parlons pas de ce monsieur « Cornuel » qui me semble être l’auteur de votre couverture. Bref, y-a t’il quelqu’un de sérieux qui osera faire une critique raisonnée de votre Cyrano ? Je termine de le lire et vous envoie dès ce soir une critique-vidéo.
    JNVSP.

  2. Le vrai et seul Bruno dit :

    Je n’en doutais pas un instant, vous êtes une « autosatisfaite ». Effectivement, qui mieux que soi même pour faire sa promotion. Vous faites aussi appel à vos proches. Avez-vous demandé l’autorisation de votre oncle pour évoquer ici ce qu’il pense de votre livre ? Ne parlons pas de ce monsieur « Cornuel » qui me semble être l’auteur de votre couverture. Bref, y-a t’il quelqu’un de sérieux qui osera faire une critique raisonnée de votre Cyrano ? Je termine de le lire et vous envoie dès ce soir une critique-vidéo.
    JNVSP.

  3. c’est vrai que tu es mieux que Sarraute !! en robe à fleurs aussi !

  4. c’est vrai que tu es mieux que Sarraute !! en robe à fleurs aussi !

  5. Nathalie Sarraute dit :

    Ah ! Salope !
    C’était pas assez d’écrire un chef-d’oeuvre, il faut en plus que tu dégueules sur ma tombe !
    Si Cyrano était là, il me vengerait !
    Pouffiasse, tu écris bien, tu es belle, tu es drôle, et moi je suis morte, et en plus j’étais belge !

  6. Nathalie Sarraute dit :

    Ah ! Salope !
    C’était pas assez d’écrire un chef-d’oeuvre, il faut en plus que tu dégueules sur ma tombe !
    Si Cyrano était là, il me vengerait !
    Pouffiasse, tu écris bien, tu es belle, tu es drôle, et moi je suis morte, et en plus j’étais belge !

  7. Edmond Rostand dit :

    Puisque nous sommes battus à plate couture, seules deux réactions sont possibles : vociférer avec mauvaise foi ou nous incliner avec tact. Nathalistérique ayant opté pour la première, il ne me reste que la seconde… Alors, oui, Cyr@no est meilleur que Cyrano, tant mieux pour la littérature !

  8. Edmond Rostand dit :

    Puisque nous sommes battus à plate couture, seules deux réactions sont possibles : vociférer avec mauvaise foi ou nous incliner avec tact. Nathalistérique ayant opté pour la première, il ne me reste que la seconde… Alors, oui, Cyr@no est meilleur que Cyrano, tant mieux pour la littérature !

  9. Noburn dit :

    Bruno, on s’en fout de ta critique, tout le monde sait que tu sais pas lire !
    Et même si tu savais, tu comprendrais rien à ce petit bijou !

  10. Noburn dit :

    Bruno, on s’en fout de ta critique, tout le monde sait que tu sais pas lire !
    Et même si tu savais, tu comprendrais rien à ce petit bijou !

  11. Le radis masqué dit :

    Bel hommage rendu par Monsieur Cornuel. Vous avez sûrement dû lui sucer la carotte… Mais il est vrai qu’en salade, votre Cyr@no est goûteux.

  12. Le radis masqué dit :

    Bel hommage rendu par Monsieur Cornuel. Vous avez sûrement dû lui sucer la carotte… Mais il est vrai qu’en salade, votre Cyr@no est goûteux.

  13. Monsieur Propre dit :

    C’est vrai qu’y fait peur le tonton chauve, je suis sûr qu’il n’existe pas, encore une de vos inventions, avec tous vos romans, là, on sait bien que vous avez l’imagination fertile, Cyr@no n’est qu’une rose de plus à votre bouquet…

  14. Monsieur Propre dit :

    C’est vrai qu’y fait peur le tonton chauve, je suis sûr qu’il n’existe pas, encore une de vos inventions, avec tous vos romans, là, on sait bien que vous avez l’imagination fertile, Cyr@no n’est qu’une rose de plus à votre bouquet…

  15. Jean-Sol Partre dit :

    Et la citronnade devint grenadine ! Je rougis d’avoir l’honneur d’être mentionné dans le blog d’un écrivain comme Bessora, car l’auteur à lunette de chiotte, c’est moi, si si…

  16. Jean-Sol Partre dit :

    Et la citronnade devint grenadine ! Je rougis d’avoir l’honneur d’être mentionné dans le blog d’un écrivain comme Bessora, car l’auteur à lunette de chiotte, c’est moi, si si…

  17. Sancho Panza dit :

    Que ne vous eu-je pour Maîtresse, plutôt que ce grand dadais… Que ne vous eu-je pour auteure ! Vous m’auriez décrit à ma juste valeur, comme vous l’avez si adroitement fait pour de Bergerac…

  18. Sancho Panza dit :

    Que ne vous eu-je pour Maîtresse, plutôt que ce grand dadais… Que ne vous eu-je pour auteure ! Vous m’auriez décrit à ma juste valeur, comme vous l’avez si adroitement fait pour de Bergerac…

  19. Nothomb dit :

    De rage, j’en mange mon chapeau !

  20. Nothomb dit :

    De rage, j’en mange mon chapeau !

  21. Sollers dit :

    Et moi donc, j’en bave tant que mon dentier se décolle ! Et j’ai arraché mon sonotone et l’ai brisé d’un coup de talon pour ne plus entendre toutes ces éloges qui sonnent, qui tonnent, qui carillonnent partout sur Paris le nom de Bessoraaaaaaaaaaaaaa !

  22. Sollers dit :

    Et moi donc, j’en bave tant que mon dentier se décolle ! Et j’ai arraché mon sonotone et l’ai brisé d’un coup de talon pour ne plus entendre toutes ces éloges qui sonnent, qui tonnent, qui carillonnent partout sur Paris le nom de Bessoraaaaaaaaaaaaaa !

  23. Bessor@ dit :

    Et vous n’avez encore rien lu ! La petite a de l’avenir… C’est moi qui l’ai créée, travestissant mon nom pour la baptiser, j’ai donc quelques chapitres d’avance sur vous et vous verrez quels beaux lapins ailés elle vous sortira de son haut de forme !

  24. Bessor@ dit :

    Et vous n’avez encore rien lu ! La petite a de l’avenir… C’est moi qui l’ai créée, travestissant mon nom pour la baptiser, j’ai donc quelques chapitres d’avance sur vous et vous verrez quels beaux lapins ailés elle vous sortira de son haut de forme !

  25. Garcimore dit :

    Cyr@no, c’est déjà un bô lapin ! La barre est placée haut !
    Et si Dieu aussi c’était bien.
    Et les autres aussi, hein !
    C’est bien Bessora.
    Heureusement qu’elle est là pour nous emporter, nous faire rire et nous émouvoir !

  26. Garcimore dit :

    Cyr@no, c’est déjà un bô lapin ! La barre est placée haut !
    Et si Dieu aussi c’était bien.
    Et les autres aussi, hein !
    C’est bien Bessora.
    Heureusement qu’elle est là pour nous emporter, nous faire rire et nous émouvoir !

  27. Banque de France dit :

    Faux et usage de faux, ça vous dit quelque-chose, Madame Bessora ?
    L’ombre de la grande Faux plane sur vous !
    Auteure maudite !
    Vous avez profané la tombe de Rostand…
    Certes, vous l’avez transcendé, mais quand même, c’est pas une raison !

  28. Banque de France dit :

    Faux et usage de faux, ça vous dit quelque-chose, Madame Bessora ?
    L’ombre de la grande Faux plane sur vous !
    Auteure maudite !
    Vous avez profané la tombe de Rostand…
    Certes, vous l’avez transcendé, mais quand même, c’est pas une raison !

  29. François Prunier dit :

    Je ne voudrais pas faire ma pute, heu, pardon, ma pub, mais moi qui ai publié deux romans (y a pas que le tonton chauve qui soit auteur et en plus j’ai plus de cheveux que lui), j’avoue avoir dévoré Cyr@no et j’en recommande la lecture à toutes et à tous !

  30. François Prunier dit :

    Je ne voudrais pas faire ma pute, heu, pardon, ma pub, mais moi qui ai publié deux romans (y a pas que le tonton chauve qui soit auteur et en plus j’ai plus de cheveux que lui), j’avoue avoir dévoré Cyr@no et j’en recommande la lecture à toutes et à tous !

  31. Banco de Santander dit :

    Monsieur Pierre Cornuel, voudriez-vous bien s’il vous plaît Monsieur nous donner ici par écrit votre accord selon lequel nous serions autorisés à faire paraître votre dessin sur nos nouveaux billets de mille ? Sur l’autre face, nous mettrons si elle le veut bien la photo de la jeune métisse auteure de Cyr@no qui est un chef-d’oeuvre.

  32. Banco de Santander dit :

    Monsieur Pierre Cornuel, voudriez-vous bien s’il vous plaît Monsieur nous donner ici par écrit votre accord selon lequel nous serions autorisés à faire paraître votre dessin sur nos nouveaux billets de mille ? Sur l’autre face, nous mettrons si elle le veut bien la photo de la jeune métisse auteure de Cyr@no qui est un chef-d’oeuvre.

  33. Cornuel dit :

    J’autorise. Mais je veux l’exclusivité des deux faces !

  34. Cornuel dit :

    J’autorise. Mais je veux l’exclusivité des deux faces !

  35. Le Maire de Bayonne dit :

    Moi le maire de Bayonne je reviens par ici car…
    QU’EST CE QU’ON SE MARRE SUR LA BLOG DE BESSORA !

    Hé oui dans « le Bessora tout est bon » (surtout ces cookies en passant).

  36. Le Maire de Bayonne dit :

    Moi le maire de Bayonne je reviens par ici car…
    QU’EST CE QU’ON SE MARRE SUR LA BLOG DE BESSORA !

    Hé oui dans « le Bessora tout est bon » (surtout ces cookies en passant).

  37. Ah oui ses cookies sont délicieux! Et ses tomates cœur de bœuf aussi!

  38. Ah oui ses cookies sont délicieux! Et ses tomates cœur de bœuf aussi!

  39. Ping :Bessora Blogue - Ainsi donc… il pleut ?

  40. Ping :Bessora Blogue - Ainsi donc… il pleut ?

  41. Pour ma part j’ai pris un contrat portabilité mutuelle pour la simple et bonne raison que je suis dans l’impossibilité de changer de ma mutuelle de santé: c’est obligatoire dans ma société. Comme le contrat ne me suffisait pas j’ai préféré prendre une portabilité mutuelle pour y ajouter des garanties. Cela implique des coûts additionnels tous les mois mais au moins je suis prise en charge.

  42. Pour ma part j’ai pris un contrat portabilité mutuelle pour la simple et bonne raison que je suis dans l’impossibilité de changer de ma mutuelle de santé: c’est obligatoire dans ma société. Comme le contrat ne me suffisait pas j’ai préféré prendre une portabilité mutuelle pour y ajouter des garanties. Cela implique des coûts additionnels tous les mois mais au moins je suis prise en charge.

  43. bert dit :

    ‘tain, j’vais jamais à la FNAC, bon, là, j’vais à la FNAC, y’a une pile énorme de bouquins avec ta photo dessus! Anyambiyé…C’est bon signe? Je veux dire, si y’a une pile à la FNAC, c’est cool, mais d’un autre coté, il faut les vendre, hein?
    Bon, j’en ai pris qu’un, mais il est là, j’vais même le lire! Si!
    Bravo! Amour, gloire et beauté, ca y’est, Miss, t’as le triptyque!
    Byambié!

  44. bert dit :

    ‘tain, j’vais jamais à la FNAC, bon, là, j’vais à la FNAC, y’a une pile énorme de bouquins avec ta photo dessus! Anyambiyé…C’est bon signe? Je veux dire, si y’a une pile à la FNAC, c’est cool, mais d’un autre coté, il faut les vendre, hein?
    Bon, j’en ai pris qu’un, mais il est là, j’vais même le lire! Si!
    Bravo! Amour, gloire et beauté, ca y’est, Miss, t’as le triptyque!
    Byambié!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *