Quatorze ans de Mitterandie

1981.
À peine remis de l’attentat perpétré contre lui à Washington, Ronald  Reagan apprend que Bourguiba a imposé  le multipartisme à la Tunisie. Et Mitterand a infligé  l’abolition de la peine de mort à  un tout petit pays.
Ça ne durera pas, devise le cowboy.
Cependant, ma Tata Marie accouche d’une adorable petite Noémie.

Mes cousines. Enfin au moins une.

1982.
Paul Biya prend la tête du Cameroun.
La Françafrique  est soulagée : grâce à François Mitterand, la francofaunie a encore de beaux jours devant elle.
Cependant, on parle des Malouines à la télévision. D’abord, je crois que c’est un conflit entre deux  espèces de mouette. Ensuite, je crois que ce sont des chamailleries entre habitantes de Saint-Malo. Vingt-neuf ans plus tard, je découvre que c’est un archipel, et qu’il est situé dans l’Atlantique sud.

1983
Première exécution par piquouse aux USA. Même pas mal.
Le cowboy Reagan élève l’URSS au grade d’empire  du mal.
À part ça, il paraît qu’il y a pas mal de chômage au Panjab, une région du monde  à ne pas confondre avec le pain jambon beurre, malgré leur cousinage sonore plus que douteux.

1984
Georges Orwell a tout dit. Eurythmics aussi.

1985
Crise de la dette aux Etats-Unis. Déjà.
Un cancer du côlon pour Ronald Reagan. Il y a donc une  justice ?
Je m’installe en Europe. Ils croient encore qu’elle est blanche. Ils l’imaginent chrétienne.

1986
Tchernobyl  nous révèle les bienfaits du nucléaire.
Tripoli bombardée pour de rien.
101 Malien expulsés de France. Après,  tout est allé beaucoup mieux.

1987
Les Chemins de fer fédéraux  suisses introduisent l’abonnement demi-tarif à 100 francs, suite au débat sur la mort des forêts.
Je le sais, j’y étais.

1988
Mitterrand réélu.
Reconquête de la Nouvelle-Calédonie Française.
Prolongations du colonialisme de gauche.

1989
Ronald Reagan quitte la maison blanche, son cancer le garde. Le cancer, ça s’attache.
Au Nakhitchevan, des manifestants demandent des terres nouvelles.

1990
Au Nakhitchevan, des manifestants n’obtiennent pas des terres nouvelles.

1991
Naissance de ma première fille.
Le reste m’indiffère, même si ma fille ne veut pas être ma copine sur Facebook.

Ma fille et moi.

1992
Mobutu a déjà perdu au Zaïre. La Françafrique gagne toujours au Congo.

1993
La gloire de mon père : 0,846% aux élections présidentielles gabonaises.
C’est pas un mal.

Le grand gagnant 93. Finalement, ça ne lui a pas réussi.

1994
An CCVIII, selon le calendrier républicain. Enfin, je suppose.
Mais je ne saurais pas vous donner l’année selon le calendrier musulman tabulaire.

1995
Naissance d’un mien neveu.
Le reste m’indiffère, même si mon neveu  ne veut pas être mon copain sur Facebook.

Pour marque-pages : Permaliens.

8 réponses à Quatorze ans de Mitterandie

  1. le vrai et seul Bruno dit :

    Je n’aime pas les périodes commémoratives, j’ai toujours l’impression d’avoir 20ans (sauf mon corps qui se plaint parfois). Pourquoi faire ce bon dans le passé ? Ils sont tous morts d’un cancer, ayons une pensée pour nos chers disparus. La France-Afrique me manque. J’avais l’impression que notre territoire était sans limite. Mon regard pouvait se porter sur des horizons lointains que mon imaginaire aimait à créer. Ne m’enlevez pas mes illusions ! Je me rappelle ce doux chant que chantaient les partisans d’Houphouët Boigny : « Bienvenue à notre tendre président… »
    JNVSP

  2. le vrai et seul Bruno dit :

    Je n’aime pas les périodes commémoratives, j’ai toujours l’impression d’avoir 20ans (sauf mon corps qui se plaint parfois). Pourquoi faire ce bon dans le passé ? Ils sont tous morts d’un cancer, ayons une pensée pour nos chers disparus. La France-Afrique me manque. J’avais l’impression que notre territoire était sans limite. Mon regard pouvait se porter sur des horizons lointains que mon imaginaire aimait à créer. Ne m’enlevez pas mes illusions ! Je me rappelle ce doux chant que chantaient les partisans d’Houphouët Boigny : « Bienvenue à notre tendre président… »
    JNVSP

  3. Soeur Sourire dit :

    Je suis vexée ! 1984, c’est l’année de mon suicide, vous auriez quand même pu y penser, non ? Ca sert à quoi que je me sois suicidée ? Remarque, on aurait peut-être pas fait un film sur moi si je n’avais pas fini comme ça…
    Et puis, 1986, mort suspecte de Coluche, grand moment de la mittérandie…
    Ca veut dire quoi « Hopp Schwiiz », non, parce que… voilà, c’est juste pour savoir, se cultiver un peu, quoi…
    bah, je ne regrette pas grand chose de ces années-là, et puis, tout le monde le sait, demain, ce s’ra mieux !

  4. Soeur Sourire dit :

    Je suis vexée ! 1984, c’est l’année de mon suicide, vous auriez quand même pu y penser, non ? Ca sert à quoi que je me sois suicidée ? Remarque, on aurait peut-être pas fait un film sur moi si je n’avais pas fini comme ça…
    Et puis, 1986, mort suspecte de Coluche, grand moment de la mittérandie…
    Ca veut dire quoi « Hopp Schwiiz », non, parce que… voilà, c’est juste pour savoir, se cultiver un peu, quoi…
    bah, je ne regrette pas grand chose de ces années-là, et puis, tout le monde le sait, demain, ce s’ra mieux !

  5. BrunodebrunO dit :

    Je me remémore cette chanson de Jackson Brown: « Runnin’ on empty ». 1977…

  6. BrunodebrunO dit :

    Je me remémore cette chanson de Jackson Brown: « Runnin’ on empty ». 1977…

  7. Bessora dit :

    Hopp Schwiiz ? Vive la Suisse primitive !
    Car la Suisse a été championne du monde de foot en 1998. Tout le monde s’en souvient.

  8. Bessora dit :

    Hopp Schwiiz ? Vive la Suisse primitive !
    Car la Suisse a été championne du monde de foot en 1998. Tout le monde s’en souvient.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *