L’écran m’a tué(e)

22h37,  Chick, tueur à gage et à couverture – il est pornographe à mi-temps  – pénètre dans l’appartement de Miss is Connelly, une abominable centenaire que chacun, moi la première,  rêve de voir crever. Le couteau de l’assassin étincelle dans la nuit, enfin, mon cœur bat à se rompre…

et soudain…

You have watched 72 mn of  Video Today. Please, wait 54 mn, or click here to enjoy.

…  le film s’arrête, la déclaration hostile vient de paraître en surimpression de l’image à jamais figée dans ce geste délicieusement meurtrier.

Bon, j’avoue, je n’ai pas payé mon abonnement à Megaupload.

Je suis pourtant accroc aux nouvelles technologies. La preuve, j’ai suivi deux formations continues, ès auteurs, ès auteurs BD et ès illustrateurs, pour m’initier aux secrets de Photoshop et de Flash. CS 5, bien sûr. Adobe, quand tu nous tiens, nous les ès monolithiques qui rêvons de surfer sur la vague numérique.

Oui, je suis désormais capable de déchiffrer le code obscur qui commande mon site internet.

Oui, j’ai compris le principe de l’outil plume dans un logiciel de dessin.

Parfaitement, je sais distinguer un dessin vectoriel d’une image bitmap.

Demain je mettrai en musique mes propres textes grâce à des logiciels gratuits d’édition sonore.

Mais pour l’heure  mon nerf optique s’agace des scintillements de l’écran.

Et si j’allais  feuilleter un bon vieux journal de  Mickey ?

3 Responses to L’écran m’a tué(e)

  1. Abyale 6 septembre 2010 at 15 h 07 min #

    Funny!

  2. Pietro 6 septembre 2010 at 20 h 06 min #

    Em-bau-chée, bravo!

  3. Alban-Désiré 13 septembre 2010 at 19 h 17 min #

    « Une abominable centenaire… » looool! Bessora ne semble pas « amie » avec le vieillissement….

Laisser un commentaire