Derniers soupirs de Braque avant le tomber de rideau

Le théâtre le connaît, Braque, mais c’est sur sa peinture que bientôt tombera le rideau. Quatorze semaines de représentations, à guichets presque fermés. Plus que sept jours avant le décrochage de ses toiles du Grand Palais. Ensuite, un grand silence de quatre décennies ! Alors, mon frère, ma soeur, mon ami, bouge tes fesses et profite de la dernière occase du siècle de te manger du Braque à Paris  !

 

georges-braque-et-pablo-picasso

Ici avec Picasso en 1900 quelque chose (vu sur http://www.grandpalais.fr/fr/article/le-cubisme-0)

 

Sa vie

Le Havre, fin de l’avant-dernier siècle dernier. Son grand-père, Onésime (enfin, peut-être), possède une entreprise de peinture en bâtiment. Ce qui… selon certains… l’incite à s’inscrire aux cours du soir des Beaux Arts. Puis, en 1900, à se lancer dans une formation de peintre-décorateur. De l’art décoratif au cubisme, il n’y a que deux, ou trois pas : sa découverte des Fauves en 1905, quelques Salons des Indépendants, un emménagement avec Octavie (parmi d’autres la femme de sa vie), et surtout, une rencontre avec Picasso en 1907. Ou 8. Enfin quelque chose comme ça.
Et la guerre, bien sûr, mondiale et première, en 1914, j’en suis tout à fait sûre.

 

Onésime, le bienaimé grand-père

Onésime, le bienaimé grand-père. Enfin, je suppose.

 

Ainsi s’ébauchent 50 années, à peu près,  d’une intense vie d’artiste, dont le grand, le très Grand Palais rend compte aujourd’hui, un demi-siècle (déjà !), après la disparition de l’artiste.

Son oeuvre

Avec Picasso (Pablo, pas la voiture), il est le père du cubisme, un mouvement qui révolutionne la représentation par géométrisation. Multiplicité de points de vue et positions contradictoires caractérisent ses oeuvres, tel Le Viaduc à l’Estaque, oeuvre claire obscure où les couleurs et les lignes construisent le tableau. Une perspective qui rappelle, dans une époque privilégiant le même et l’homogène, l’importance de l’hétéroclite dans la construction d’une oeuvre.

 

Le Viaduc, le très fameux, de Braque en personne

Le Viaduc, le très fameux, de Braque en personne

 

Mais par-delà l’oeuvre, comment rester insensible à… oups, ça y est, j’ai 299 mots, je dois donc m’arrêter, mais en tout cas allez-y avant la fermeture car vous serez mort avant que Braque ne revienne au Grand Palais !

Taggé , , .Mettre en favori le Permaliens.

8 réponses à Derniers soupirs de Braque avant le tomber de rideau

  1. François Prunier dit :

    C’est toujours un combat pour aller voir les peintres célèbres au Grand Palais, des queues interminables, hélas… mais tu nous donnes envie d’y aller 🙂

  2. François Prunier dit :

    C’est toujours un combat pour aller voir les peintres célèbres au Grand Palais, des queues interminables, hélas… mais tu nous donnes envie d’y aller 🙂

  3. Christophe Vimbert dit :

    Effectivement à voir absolutely, CV

    • mauduit dit :

      Oui j’aurais vraiment aimé voir cette expo..surtout travaillant sur Paris…pas trop envie de faire 2h de queue et de stagner avec bb3 dans le ventre à l’époque
      Je regrette mais v edt ainsi
      je me rattrape en nov et déc prochain avec d autres expo.
      VIve la peinture

    • mauduit dit :

      Oui j’aurais vraiment aimé voir cette expo..surtout travaillant sur Paris…pas trop envie de faire 2h de queue et de stagner avec bb3 dans le ventre à l’époque
      Je regrette mais c’ est ainsi
      je me rattrape en nov et déc prochain avec d autres expo.
      VIve la peinture

  4. Christophe Vimbert dit :

    Effectivement à voir absolutely, CV

    • mauduit dit :

      Oui j’aurais vraiment aimé voir cette expo..surtout travaillant sur Paris…pas trop envie de faire 2h de queue et de stagner avec bb3 dans le ventre à l’époque
      Je regrette mais v edt ainsi
      je me rattrape en nov et déc prochain avec d autres expo.
      VIve la peinture

    • mauduit dit :

      Oui j’aurais vraiment aimé voir cette expo..surtout travaillant sur Paris…pas trop envie de faire 2h de queue et de stagner avec bb3 dans le ventre à l’époque
      Je regrette mais c’ est ainsi
      je me rattrape en nov et déc prochain avec d autres expo.
      VIve la peinture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *