Comment Je Me Suis Suicidé Mon Oeuvre Indisponible

Une loi est passée, je crois, sur les livres indisponibles du 20ème siècle. Et aussi un truc sur les œuvres orphelines. Ainsi, tout livre indisponible en librairie, publié  entre le 1er janvier 1900 et le 31 décembre 2001, sera numérisé d’office par la BNF, sans en référer  à l’auteur qui a sué sang et eau, justement, pour écrire son oeuvre indisposée.

.

 .

Primo, c’est quoi exactement le 20ème siècle ? Les années 1900 ou les années 2100 ? Et, personne ne sachant exactement quand commence l’ère chrétienne (en l’an 0, ou en l’an 1 ?), peut-on affirmer avec certitude ce qu’est le 20ème siècle ?

Deuxio, comment une œuvre orpheline retrouverait-elle ses parents, puisqu’ils sont morts ? N’est-il pas cruel de lui laisser croire qu’ils sont toujours vivants ? Quand la mère meurt, il ne faut pas raconter à l’enfant qu’elle est montée au ciel, sinon, l’enfant risque de vouloir la rejoindre. D’orpheline, l’œuvre devient suicidée. Est-ce vraiment l’esprit de la loi sur les livres indisponibles ?

.

.

Ter(c)tio, aucun de mes livres, madame la Bibliothèque Nationale de France, n’est indisposé.

Celui du 20ème siècle (à supposer que ce siècle soit identifiable), est tout à fait disponible :  j’en ai huit exemplaires à la maison.

Qu’ouïs-je ? Un libraire ne l’aurait pas trouvé chez son distributeur ?

La belle affaire, c’est parce que mon éditeur a tout pilonné !

Mais ce libraire, a-t-il consulté la base Electre ? Et le référencement Ediweb ?

L’eut-il fait, il aurait constaté que mon livre était tout à fait disposé  à être disponible : j’en ai récupéré les droits,  je l’ai  réédité.

J’ai même demandé un numéro d’ISBN à l’Association Francophone pour la Numérotation Internationale du Livre. L’AFNIL m’a donné toute une liste d’ISBN, pour mes prochaines éditions. Puis j’ai trouvé un générateur de codes barres,  sur internet.  Et hop, le tour d’édition était joué.

Parce qu’avec la formation professionnelle, je sais tout faire, moi, madame BNF.

De la couverture de mon livre sur Photoshop, à sa composition sur InDesign, je maîtrise la chaîne de fabrication de mon livre du 20ème  siècle.

Et même des livres que j’ai écrits dans les années 1870.

Avec WordPress 3.3.1 et Flash 4.0.8, je sais aussi faire mon blog et mes sites, pour distribuer mes bouquins sur le net !

Quelques-uns de mes  amis libraires sont très contents de mes rééditions !

Quant à mon imprimeur, il m’offre toujours un café quand je viens vérifier mes épreuves.

Alors non, madame la BNF, mon livre n’est pas indisponible !

Est-ce que j’ai le droit, oui ou crotte ?

.

Hum… En Vente Chez La Margouline.

.

J’ai même appris à l’adapter au cinéma. Je vais te le balancer sur grand écran, moi, mon livre, quand le CNL m’aura subventionnée !

Quinto, si ça continue, ces exceptions au droit d’auteur, j’appellerai mes consoeurs (et frères). Gare… 88,56% des auteurs sont syndiqués  (projections Insee 2018). Nous prendrons exemple sur les suffragettes. Elles étaient très disponibles, elles. Emily Wilding Davison n’a-t-elle donné sa vie un 4 juin 1913 ? Bien avant la 1ère  mouture du Code de la Propriété Intellectuelle, elle s’est  jetée sous les sabots d’un cheval royal au derby d’Epsom !

Sexto. Camarades auteurs ! Qui se porte volontaire pour aller se jeter sous le cheval du président de la République,  à l’hippodrome d’Auteuil, le 4 juin 2012 ? Moi, j’aurais bien aimé, mais je ne peux pas, ce jour-là j’ai salon du livre à Saint-Nom-la-Bretèche.

Pour marque-pages : Permaliens.

18 réponses à Comment Je Me Suis Suicidé Mon Oeuvre Indisponible

  1. Le vrai et seul Bruno dit :

    Devant l’indisponibilité de vos propos, je reste disponible à comprendre quelque choses !
    JNVSP

  2. Le vrai et seul Bruno dit :

    Devant l’indisponibilité de vos propos, je reste disponible à comprendre quelque choses !
    JNVSP

  3. Le vrai et seul Bruno dit :

    « quelque chose », le « s » étant disponible lors de ma dernière intervention.
    JNVSP.

  4. Le vrai et seul Bruno dit :

    « quelque chose », le « s » étant disponible lors de ma dernière intervention.
    JNVSP.

  5. Soeur Tout Sourire dit :

    Moi, je veux bien me jeter sous les talonettes du petit président, j’irais plus vite au paradis !

  6. Soeur Tout Sourire dit :

    Moi, je veux bien me jeter sous les talonettes du petit président, j’irais plus vite au paradis !

  7. Lecteur à Lunettes dit :

    Elle sait tout faire, elle sait tout faire… oh je l’aime, je l’aime !

  8. Lecteur à Lunettes dit :

    Elle sait tout faire, elle sait tout faire… oh je l’aime, je l’aime !

  9. François Prunier dit :

    Tu pourrais être éditée sous L’Imaginaire, magnifique collection. Du moins, tes textes sont à la hauteur, mais tu n’es pas encore morte ! Tant mieux, tu nous écriras encore plein de belles oeuvres !

  10. François Prunier dit :

    Tu pourrais être éditée sous L’Imaginaire, magnifique collection. Du moins, tes textes sont à la hauteur, mais tu n’es pas encore morte ! Tant mieux, tu nous écriras encore plein de belles oeuvres !

  11. Gaston La Galle dit :

    J’achète ! La Margouline, je la veux et je l’achète !!!! Elle est trop belle cette petite maison…

  12. Gaston La Galle dit :

    J’achète ! La Margouline, je la veux et je l’achète !!!! Elle est trop belle cette petite maison…

  13. Alain Pine Quelle Crotte dit :

    La numérisation, c’est bien, en soi.
    Le problème, ce sont les droits !
    Vous avez lu ?
    Je fais des verres quand j’ai bu !

  14. Alain Pine Quelle Crotte dit :

    La numérisation, c’est bien, en soi.
    Le problème, ce sont les droits !
    Vous avez lu ?
    Je fais des verres quand j’ai bu !

  15. BrunodebrunO dit :

    Je crois qu’on écrit « tertio » et non « tercio ».

  16. BrunodebrunO dit :

    Je crois qu’on écrit « tertio » et non « tercio ».

  17. Jean-Luc dit :

    Tertio avec un c c’est plus joly

  18. Jean-Luc dit :

    Tertio avec un c c’est plus joly

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *