Après la Révolution du Jasmin, celle de l’Igname

Ils ont meurtri Ben Ali, l’Égyptologie, la Lybie, et Alliot-Marie. Et Ils ont voulu meurtrir Ali Ben ?

Un message du Rassemblement Gabonais des Malpolis

La démocratie gabonaise n’en est pas à ses premières agressions terroristes. Mais après avoir raté leur révolution de 1964, celle de 1990, et divers coups d’État fomentés en Belgique, réussiront-ils leur prétendue Révolution de l’Igname ?

Ce n’est pas l’avis du porte-parole du gouvernement gabonais, monsieur Pahé Dipoula Blogspot :

« Personnellement, je ne crois pas que le 21 février il y aura soulèvement. Personne même ne va manifester à Libreville. Les Gabonais étant plus habitués qu’à faire les « Wa wa wa », dixit Omar Bongo. A nous revoir le 22! »

En effet, l’appel à la grève générale du 21 février semble avoir été peu suivi. Les citoyens ne se sont pas laissés berner, d’autant qu’ils avaient plus important à faire ce jour-là : boire une bière, doter sa fille, solliciter une entrevue avec la nièce du cousin de petit frère de l’oncle d’Ali Ben.

De monsieur Pahé Dipoula Blogspot

Mais par mesure de précaution, Ali Ben Bongo et sa femme Sylvia ont dû quitter la capitale gabonaise. Ils se sont rendus à Paris où les attendaient leurs homologues français, Nicolas et Carla, dans le cadre d’une visite officielle (c’est pour travailler).
Exilé dès son arrivée à l’Hôtel Pozzo di Borgo, 51 rue de l’Université, le couple Bongo est victime des huées de groupuscules terroristes, parmi lesquels « Jeudi Noir », « Touche Pas à Ma caisse de l’État » , « Retourne à Franceville Ali Ben », « Ouais C’est Ça Va Boire à Ma Santé avec Nicolas », « La mère d’Ali Chante Mieux Le Jazzé Que Carla ».

Et que reproche-t-on au rejeton de Joséphine Bongo, hormis que sa mère groove mieux que Carla ?
D’être un fils à papa et maman ? Mais enfin qui ne l’est pas ? Et est-ce que c’est de sa faute ?
D’avoir trafiqué des élections ? Certes, la Cour Constitutionnelle a peut-être inversé quelques résultats. Mais peut-on reprocher à sa Présidente d’être dyslexique ? Faut-il l’exclure de la Cour Constitutionnelle sous prétexte qu’elle est handicapée ? Non. Pas de ségrégation au Gabon.
Quoi encore ? Ali Ben a commandé des centaines de voitures de luxe ? Et alors ? Ces véhicules de fonction ont été payés avec l’argent de l’État en toute transparence.
Quoi d’autre ? Ali Ben a acheté l’Hôtel Pozzo di Borgo à Paris pour 100 millions d’euros ? Eh bien ? Est-ce qu’il n’a pas le droit d’offrir un cadeau au peuple gabonais ? Une ambassade sera d’ailleurs installée dans cet hôtel particulier. Sinon pourquoi Ali Ben l’aurait-il acquis sur les deniers de l’État ?
À ce sujet, le communiqué de la Présidence gabonaise paraît suffisamment clair :

Dans son projet de société « l’Avenir en confiance », le président de la République, S. E. Ali Bongo Ondimba, a fait le serment de restaurer l’image du Gabon à l’extérieur.
Il a notamment promis d’acquérir des propriétés au bénéfice de nos Représentations diplomatiques.
En ce sens, le Président de la République Ali Bongo Ondimba vient de faire procéder, en toute transparence, à l’acquisition d’un bien immobilier à Paris, rue de l’Université, dans le 7ème arrondissement pour le compte de l’Etat. Cet immeuble a été acquis au profit de l’ambassade du Gabon en France, pays avec lequel nous avons des liens amicaux étroits et historiques.
En raison de plusieurs évènements importants liés au rôle du Gabon sur la scène internationale, particulièrement en Europe, cette décision du Chef de l’Etat contribue à offrir à notre pays, aux résidents gabonais en France et en Europe, un espace d’échanges, de travail et d’hébergement de délégations gabonaises afin de réduire notablement les frais d’hôtel lors des missions officielles.
Cette acquisition immobilière est d’autant plus opportune qu’elle intervient au moment où l’Ambassade du Gabon à Paris connaît des travaux de réfection de longue durée et qu’il s’agit là d’un placement immobilier pour la République Gabonaise.
De même, cette acquisition s’inscrit dans la logique des décisions visant à rationnaliser et à rentabiliser l’utilisation des finances publiques à court, moyen et long termes.

Présidence de la République Gabonaise, 19 mai 2010


Les citoyens gabonais ne devraient-ils pas s’honorer d’être les heureux propriétaires d’une ambassade de 4500 m2 environné de 3700 m2 de cours et jardins ?

Le château de Versailles Pozzo di Borgo du roi Bongo II (et sa petite entrée)

Un palais aménagé en appartements dont certains furent occupés par Karl Lagerfeld ou l’ancien directeur des champagnes Pommery !
Un hôtel connu du Tout Paris pour ses salons d’apparat dédiés aux défilés de mode, lancements des gammes Guerlain, Vivienne Westwood, et Ralph Lauren !

Le Tout Paris dans le Château de Versailles Pozzo di Borgo du roi Bongo II

Chers sujets gaboniais, cessez donc de faire la fine bouche.
Réjouissez-vous des intentions du roi Bongo II, et du lustre qu’il redonne à la monarchie gaboniaise.
Et joignez vous au Guide Mouammar Khadhafi pour lui souhaiter un joyeux anniversaire !

Pour marque-pages : Permaliens.

10 réponses à Après la Révolution du Jasmin, celle de l’Igname

  1. le vrai et seul Bruno dit :

    Il n’y a aucune honte à placer l’argent des ses contribuables dans un pays de liberté d’expressions. C’est à l’honneur d’un grand dirigeant politique, digne successeur de son père, j’ai nommé Ali ben Bongo ! Et que vive le roi !

    JNVSP

  2. le vrai et seul Bruno dit :

    Il n’y a aucune honte à placer l’argent des ses contribuables dans un pays de liberté d’expressions. C’est à l’honneur d’un grand dirigeant politique, digne successeur de son père, j’ai nommé Ali ben Bongo ! Et que vive le roi !

    JNVSP

  3. Oncle Ben dit :

    Vous noircissez le tableau avec toutes ces histoires d’Afrique Noire, vous êtes complètement dans le cirage, vous ne décollez ja-mais, ho ho ho !

  4. Oncle Ben dit :

    Vous noircissez le tableau avec toutes ces histoires d’Afrique Noire, vous êtes complètement dans le cirage, vous ne décollez ja-mais, ho ho ho !

  5. Pietro dit :

    J’t’ai fait un papier, bêtasse ! Voir ici !

  6. Pietro dit :

    J’t’ai fait un papier, bêtasse ! Voir ici !

  7. Ping :Bessora Blogue - Métro Boulot Pozzo Di Borgo Di Bongo

  8. Ping :Bessora Blogue - Métro Boulot Pozzo Di Borgo Di Bongo

  9. avocat dit :

    Je me mets un instant à la place du peuple gabonais, c’est gens qui vivent pour la plupart dans des bicoques alors que leur président investit l’argent de l’état dans des biens immobiliers grand standing et résidence luxurieuses en France, au USA etc.… Pour la survit de ce pays et de son peuple stoppons le gaspillage !!

  10. avocat dit :

    Je me mets un instant à la place du peuple gabonais, c’est gens qui vivent pour la plupart dans des bicoques alors que leur président investit l’argent de l’état dans des biens immobiliers grand standing et résidence luxurieuses en France, au USA etc.… Pour la survit de ce pays et de son peuple stoppons le gaspillage !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *