Vive la néo-République des bananes

Trois militaires en armes et talkie-walkies vous cernent dans un étroit couloir gris.
Où êtes-vous ? En Côte d’Ivoire ou au Honduras ? Qui êtes-vous ? Un rebelle à la solde de Gbagbo ou un putshiste indo-américain ?

Rien de tout cela. Vous marchez vers  la sortie n°4 du métro Montparnasse Bienvenue, un enfant à la main droite et un sac  rose à  la main gauche. Personne, donc,  ne songera à vous suspecter, ni à vous fouiller. Vous paraissez d’autant plus inoffensive que vous avez une tête à  débarquer de Rio de Janeiro, de Pointe à Pitre ou de Nouméa.  Pourquoi, vous surprenez-vous à penser, personne n’a jamais eu l’idée de vous recruter comme poseuse de bombes.  Du C4 dans le derrière, vous  auriez fait sauter la tour Montparnasse. Un mini Ground Zero en plein cœur de Paris, et vous sauvez Nicolas  Sarkozy.

Qui a écouté ses voeux  pour l’année pré-électorale ? Personnellement, je ne me suis pas acquittée de ce devoir.

J’ai entendu ici et là des extraits  gloubi-boulga, façon Allons-y mais n’y allons pas. Par exemple en Côte d’Ivoire.  Dans la bouche sarkozyotte,  la France me semblait  un département d’Abidjan  dirigé par Nicolas,  chef de région.  A ce titre  sans doute, il  nous a confirmé la victoire d’Alassane Ouattara  aux présidentielles  ivoiriennes. Gageons que le nouvel élu de là-bas rendra la monnaie à son délégué français. Qu’Alassane voudra bien, donc,  conforter Nicolas comme vainqueur des  présidentielles de la sous-région France en 2012. Sans quoi, vraiment, je ne vois pas quelle légitimité on pourrait leur donner au-delà de Neuilly-sur-Seine, là où Nicolas célébra, en 1990, le mariage d’Alassane et Dominique.

ADO mariant sa belle-fille

Mais en France,  des rebelles battent la campagne.
Déjà, ils affutent leurs armes.
Tel Arnaud Montebourg. Ce petit-fils de  boucher-charcutier avoue une grand-mère algérienne. Faut-il du courage pour révéler pareille indignité : c’est donc qu’il mérite notre confiance. Tu vois, bon peuple, Montebourg  n’est pas le précieux ridicule qu’il paraissait du temps de son mariage avec Hortense de Labriffe de Gambais. Certes, il vit avec une journaliste. Mais c’est une gentille fille : elle est noire.
Et Manuel Vals ? Résistant à l’oeil bleu et au sourcil épais, il a, crois-je, les canines bien aiguisées. Bigrement travailleur, la sans-culotte vénère la famille, ne semble pas tromper sa femme (ou alors ils le cachent tous les deux), adore sa patrie, surtout  quand elle est ultra-laïque.
Non, je n’oublions pas Ségolène. La royale  fut cocue en 2007 , et perdit des élections misogynes. Mais si elle était présidente de la République, elle saurait quoi faire,  a-t-elle garanti, en cas d’intempéries.
Et Jean-Luc Mélenchon, dites-vous ?  Acidulé comme une tomate tangerine, littérateur comme un Marocain, il souffre d’une intelligence trop grande, que compense un zeste de franchouillardise. Ses sourcils en accent circonflexe sont une marque de sa franchise, au point qu’un hommage vibrant  lui a été rendu, avant-hier, par Juliette Gréco.

Mélenchonnez-moi. Oui. Mais pas trop vite.

Et DSK ? Il vaut bien Alassane Ouattara. Alassane Ouattara le vaut bien.  Ils ont tous deux  patronné le Fond Monétaire International. L’Afrique centrale s’en souvient encore. L’Europe occidentale feint de le découvrir. Et trouve soudainement  ces procédés…  scandaleux. Certains en appellent aux fausses blondes.

Allô ? Laurence Ferrari ? Pourquoi t’as copié ma coupe de cheveux ?

Hormis une décoloration capillaire partagée avec Claire Chazal, Arlette  Chabot, Dominique Ouattara (elle n’est plus rousse aujourd’hui), et Lolo Ferrari, Marine a le courage de proposer une conception néo-républicaine de la laïcité :  et si on mettait une étoile jaune aux musulmans, pour leur bien ?

Après, on les lâcherait en troupeaux au bas de la tour Montparnasse, et les militaires en armes et talkie-walkies joueraient aux  tireurs d’élite.

Pour marque-pages : Permaliens.

6 réponses à Vive la néo-République des bananes

  1. BrunodebrunO dit :

    Mélenchon intelligent?

  2. BrunodebrunO dit :

    Mélenchon intelligent?

  3. le vrai et seul Bruno dit :

    La France est un grand pays. situé au centre de l’Europe, elle attire toutes les convoitises. La première étant son armée protégeant faibles et pauvres. Nos racines sont anciennes et nous défendons nos intérêts. Je ne me sens nullement agresser lorsque la police fait sa ronde (de nuit).
    Bien au contraire, mes biens sont ainsi sécurisés. Comment pourrions nous faire confiance à de futurs candidats, lorsque leurs propres parents ne sont pas Français de souche.
    Il y eut des temps où la question ne se serait même pas posée. Vichy n’a pas été qu’une eau rafraichissante. Gloire au maréchal et à son ministre dévoué : LAVAL.
    Tous mes voeux et vive la France.
    JNVSP

  4. le vrai et seul Bruno dit :

    La France est un grand pays. situé au centre de l’Europe, elle attire toutes les convoitises. La première étant son armée protégeant faibles et pauvres. Nos racines sont anciennes et nous défendons nos intérêts. Je ne me sens nullement agresser lorsque la police fait sa ronde (de nuit).
    Bien au contraire, mes biens sont ainsi sécurisés. Comment pourrions nous faire confiance à de futurs candidats, lorsque leurs propres parents ne sont pas Français de souche.
    Il y eut des temps où la question ne se serait même pas posée. Vichy n’a pas été qu’une eau rafraichissante. Gloire au maréchal et à son ministre dévoué : LAVAL.
    Tous mes voeux et vive la France.
    JNVSP

  5. Mao Bush dit :

    Et voilà… une réalité affligeante… ces gens prétentieux, stupides, arrogants, suffisants, hypocrites, malhonnêtes, voleurs et parfois assasins (ah Coluche comme tu nous manques) qui nous gouvernent… et non, hélas, ce n’est pas du populisme, c’est un constat… au moins, ils inspirent des blogs amusants à Miss Besso… parce ce que pourrait-on faire d’autre qu’en rire ?

  6. Mao Bush dit :

    Et voilà… une réalité affligeante… ces gens prétentieux, stupides, arrogants, suffisants, hypocrites, malhonnêtes, voleurs et parfois assasins (ah Coluche comme tu nous manques) qui nous gouvernent… et non, hélas, ce n’est pas du populisme, c’est un constat… au moins, ils inspirent des blogs amusants à Miss Besso… parce ce que pourrait-on faire d’autre qu’en rire ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *