Hélène, un rocher pas comme les autres

Un beau jour, Hélène,  turque d’essence et barmaid de nationalité, épouse  un sergent croate.  Il se prénomme Chlore car il est né pâle, et aussi Constance car on l’eut voulu fille.

Neuf mois plus tard, Hélène accouche d’un frêle Constantin sur les bords serbes du Danube bleu.

Ensuite elle migre vers la Palestine.

Là-bas, elle trouve une croix désormais bien connue, et les clous  assortis.

Entretemps, son fils  grimpe dans un ascenseur social. Constantin en gravit moult échelons, et descend au  34ème  étage, rayon empereur romain. Certes, son père fut César avant lui.

Inspiré par sa mère adorée, Constantin 1er convertit l’empire au monothéisme.  En signe de gratitude,  Saint-Sylvestre décrète, un 21 mai  la sanctification  d’Hélène : elle est maintenant patronne des marchands de clous et d’aiguilles.

Une dizaine de siècles plus loin, et un 21 mai, un Portugais d’origine espagnole fait route vers les Indes supposées.  Dix ans  plus tôt,  Colomb  confondait les  Bahamas et  Bombay.

Or voici qu’en plein océan atlantique, surgit une  île orpheline . João da Nova Castella se proclame  découvreur du rocher,  pourtant déjà connu des tortues géantes. Il le baptise Sainte- Hélène (nous sommes un 21 mai),  puis file vers le canal du Mozambique. Mais c’est dans le sud-ouest de l’Inde qu’il meurt. Il l’avait tant désirée.

Seulement voilà, Sainte-Hélène n’a pas d’aéroport.

Infichue de choisir entre l’Amérique et l’Afrique, découverte par des tortues qui l’ont  abandonnée au Portugal puis à la Hollande, l’île est tombée dans les griffes de la reine d’Angleterre. A cette époque, la reine d’Angleterre s’appelle Charles. En 1659, déjà, la reine Charles n’admet pas l’utilité d’un aéroport.

Aujourd’hui encore, les indigènes de l’île ( infâme mixture britannico-afro-asiatique ) voyagent exclusivement par bateau. Le RMS Saint-Helena est l’ultime bateau postal de la couronne. Une fois par semaine, il déverse des Saints à Cape Town. Et ceux-ci vont courir la fortune en Angleterre, en Espagne, aux USA. Aucune nation n’aura été épargnée de ces exils massifs. C’est la contrepartie d’un autre exil, celui de Napoléon (un terroriste corse) : coupée du monde et de la téléphonie mobile, Sainte-Hélène est en effet un lieu idéal d’incarcération.

Pourtant, leur fortune faite en Floride ou dans les faubourgs londoniens, les Saints reviennent au pays d’Hélène.  Chaque matin,  ils grimpent sur les collines verdoyantes et rêvent  d’aéroport.

On  raserait trois collines. Un vallon serait  comblé. Les avions  arriveraient par le nord. Des conteneurs  de touristes seraient débarqués directement  dans des cars. Ils rouleraient sur des sentiers forestiers qu’on aurait   goudronnés. La tombe de Napoléon serait transformée en rond-point. Les touristes en feraient le tour sans descendre du bus et repartiraient  vers l’aéroport,  seraient rechargés dans des avions direction le grand-nord.

Oui,  Napoléon est d’accord. Ce qu’il ne voulait pas, c’est qu’on exhume ses restes en 1840 pour les jeter en pâture aux Invalides, à un jet de pierre du Panthéon où repose  le vieux Nègre Dumas.  Son père, un mulâtre généralissime,   inspirait à l’empereur des sentiments comment dire… contrastés.

– Faut-il ou ne faut-il pas rétablir l’esclavage, Joséphine ?

– Il le faut, amour. Punissez aussi Haïti.

Et pas d’aéroport à Saint-Hélène. La reine et son ministre ont dit non. Ca coûterait 300 millions.

Les vieux Saints vieux se bourrent la gueule le samedi soir :  il faudra demander aux derniers de l’île d’éteindre la lumière avant de partir.

Partir ? Quand tout est encore possible ?

Et le jardinage alors ?  Napoléon lui-même s’y est mis  quand il n’a plus su quoi écrire.

Les tortues, aussi.  La plus âgée, 176 ans,   ne s’est plainte d’un quelconque ennui.

Les figues de barbarie ! Leur délicieux goût de litchi et de kiwi est très apprécié des Anglais (les vrais).

Et  la fête nationale ! Ce jour-là, chacun se  souvient de l’Hélène initiale, de sa croix, de ses clous palestiniens. L’on se souvient aussi d’un 21 mai 2002, quand un quidam   achevait la traversée de l’Atlantique en Jetski.

Alors à quoi bon un aéroport, les Saints ?

Mettez-vous au Jetski !

Pour marque-pages : Permaliens.

6 réponses à Hélène, un rocher pas comme les autres

  1. Prunier dit :

    Et la poire alors ? Bin oui quoi, poire belle hélène, ou la pêche, enfin, entre la poire et la fromage, pour avoir la pêche… Napoléon chapeau melon perdait trop souvent à celui qui pisse le plus loin, il avait la quéquette trop courte, c’est vrai quoi, ce qu’il pouvait avoir l’air con avec son chapeau mis à l’envers, et sur les peintures de Jéricho ou de David, ce petit gros à cheval, ri-di-cu-le, on dirait Bernadette Chirac en pantalon… Pfff triste histoire de France, triste 11 novembre, on devrait donner des jours fériés aux choses gaies, genre le premier jour de l’été ou l’invention de la poire belle hélène… ou la naissance de Bessora !

  2. Prunier dit :

    Et la poire alors ? Bin oui quoi, poire belle hélène, ou la pêche, enfin, entre la poire et la fromage, pour avoir la pêche… Napoléon chapeau melon perdait trop souvent à celui qui pisse le plus loin, il avait la quéquette trop courte, c’est vrai quoi, ce qu’il pouvait avoir l’air con avec son chapeau mis à l’envers, et sur les peintures de Jéricho ou de David, ce petit gros à cheval, ri-di-cu-le, on dirait Bernadette Chirac en pantalon… Pfff triste histoire de France, triste 11 novembre, on devrait donner des jours fériés aux choses gaies, genre le premier jour de l’été ou l’invention de la poire belle hélène… ou la naissance de Bessora !

  3. le vrai et seul Bruno dit :

    C’est un peu court madame Bessora. Vous auriez pu rajouter que le 21 mai 996 Otton 3 est couronné empereur, le même jour mais les années suivantes :
    1358 : début de la révolte des « Jacques »
    1420 : Le duc de Bourgogne Philippe Le Bon et le roi d’Angleterre Henri V signent le traité de Troyes (Aube) qui livre la France aux Anglais.
    1681 : Ouverture du canal du Midi, long de 321 km et conçu par l’ingénieur Pierre-Paul Riquet.
    1804 : Ouverture du cimetière du Père-Lachaise.
    1813 : Napoléon remporte une victoire (incomplète) à Bautzen, sur les troupes russo-prussiennes commandées par le maréchal Wittgenstein.
    1854 : Naissance du mouvement Félibrige.
    1864 : Les îles ioniennes qui formaient la République des Sept-Îles sont rattachées à la Grèce, après le départ des Britanniques, qui les contrôlaient sous la forme d’un protectorat depuis 1815.
    1881 : Création de la Croix-Rouge américaine par Clara Barton.
    1892 : Création au Teatro dal Verme à Milan de l’opéra Paillasse (en italien i Pagliacci) de Ruggero Leoncavallo.
    1894 : Le Voile, pièce en un acte en vers, du poète symboliste belge d’expression francophone Georges Rodenbach (1855-1898) est joué à la Comédie-Française.
    1956 : Les États-Unis font exploser leur première bombe à hydrogène sur l’atoll de Bikini. Tout le monde s’est retrouvé à poil.

    Mais le plus important pour nous, 427 av. J.-C. : Naissance de Platon, philosophe grec († 347 av. J-C).
    J’avais raison de vous dire que vous étiez un peu courte !
    JNVSP

  4. le vrai et seul Bruno dit :

    C’est un peu court madame Bessora. Vous auriez pu rajouter que le 21 mai 996 Otton 3 est couronné empereur, le même jour mais les années suivantes :
    1358 : début de la révolte des « Jacques »
    1420 : Le duc de Bourgogne Philippe Le Bon et le roi d’Angleterre Henri V signent le traité de Troyes (Aube) qui livre la France aux Anglais.
    1681 : Ouverture du canal du Midi, long de 321 km et conçu par l’ingénieur Pierre-Paul Riquet.
    1804 : Ouverture du cimetière du Père-Lachaise.
    1813 : Napoléon remporte une victoire (incomplète) à Bautzen, sur les troupes russo-prussiennes commandées par le maréchal Wittgenstein.
    1854 : Naissance du mouvement Félibrige.
    1864 : Les îles ioniennes qui formaient la République des Sept-Îles sont rattachées à la Grèce, après le départ des Britanniques, qui les contrôlaient sous la forme d’un protectorat depuis 1815.
    1881 : Création de la Croix-Rouge américaine par Clara Barton.
    1892 : Création au Teatro dal Verme à Milan de l’opéra Paillasse (en italien i Pagliacci) de Ruggero Leoncavallo.
    1894 : Le Voile, pièce en un acte en vers, du poète symboliste belge d’expression francophone Georges Rodenbach (1855-1898) est joué à la Comédie-Française.
    1956 : Les États-Unis font exploser leur première bombe à hydrogène sur l’atoll de Bikini. Tout le monde s’est retrouvé à poil.

    Mais le plus important pour nous, 427 av. J.-C. : Naissance de Platon, philosophe grec († 347 av. J-C).
    J’avais raison de vous dire que vous étiez un peu courte !
    JNVSP

  5. « Je m’époumone donc je respire » MC Platon

  6. « Je m’époumone donc je respire » MC Platon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *