Moi, Paul Fournier, Miraculé Du Coma De La Droite

Je suis sorti du coma  jeudi. Un peu plus de trente ans dans les brumes. D’après ce qu’on m’a dit je me suis évanoui le 10 mai 1981 (le soir de l’élection de François Mitterrand), et je ne me suis plus réveillé. Je crois que j’ai eu très peur de l’avenir. Parce que, vous vous rendez compte ? Les socialistes ?
.

Vu sur http://www.fnb.to/FNB/Article/Bastion_80/Ba80.htm

.

 Je me suis réveillé aussi poilu qu’Hibernatus,  vous savez, le bonhomme qu’on a trouvé dans un glacier en 1969. Il végétait là-dedans depuis plus d’un demi-siècle. On a voulu nous faire croire que c’était  du cinéma. Moi, je le sais bien que c’est vrai. D’ailleurs je m’appelle comme lui.  Paul Fournier, enchanté. Mais moi, je ne suis pas trop mécontent du monde dans lequel je me réveille.

.

Mon Beau-Père

.

Evidemment, je me pose quand même quelques questions.
Qu’est-ce que c’est que cette histoire d’homosexuels qu’on marie ? La procréation pour les gouines, pareil, j’ai rien compris. Il faudra que j’étudie.
En attendant, mon infirmière m’a donné de la lecture. Paris Match. Je suis content de voir qu’il existe toujours. Par contre j’ai été un peu surpris d’apprendre que la femme de notre président écrivait des articles  dedans. Alors notre nouveau président s’appelle Monsieur Trierweiler ? Est-ce qu’il est Alsacien ? Hollandais, vous dites ? Ah bon, ça sonne pas très Pays-Bas, Trierweiler. En tout cas, elle est jolie, la femme du président, il paraît qu’elle a ses œuvres  de charité.  Je suis soulagé de voir que la droite est de retour au pouvoir. Parce que trente ans de socialisme…
.

Là, il se croyait encore de droite. Mais il était déjà typiquement socialiste

.

Ce Valls, par exemple, et puis ce Moscovici.  Et ce Montebourg ! Ils sont très bien, ces ministres. Enfin on s’occupe un peu de nos frontières ! Enfin on écoute le Conseil National du Patronat Français ! Enfin on se protège des entreprises étrangères !
Moi, je l’ai toujours dit : l’Asie est un péril jaune, et on aura toujours des problèmes avec le faux prophète Mahomet.
Ça n’a pas manqué.
Vous avez vu qu’ils ont envahi l’église de Vierzon ? Pourquoi pas Colombey-les-deux-Mosquées, pendant qu’on y est ?
Non, je ne vais jamais à la messe.  Pour autant, je ne veux pas que les Arabes  y aillent à ma place !
Ces gens-là étouffent leurs femmes avec des voiles.
.

Ah les salauds !

.

Non, non ! Je ne veux pas dire que je tiens à ce les femmes puissent être ordonnées prêtres ! Les femmes sont des emmerdeuses, on le sait. Mais est-ce que ça justifie le comportement des Musulmans avec elles ?   Elle est où la dignité ? Et le pape, il en dit quoi ? Merde, on est en terre sainte ou pas ?

Ce qu’il y a de bien, par contre, c’est que maintenant la télé marche à longueur de journée.
Il faut meubler quand on a l’antenne 24/24.
Mais c’est pas un mal. Parce que maintenant, il y a tout un tas de gens à la télé qui pensent à ma place. On les appelle des polémistes. Ils font des débats pour ou contre. Ils commentent l’actualité. Ils lisent l’avenir dans des tripes de sanglier. Des fois, ils écrivent des livres pour porter la parole de la majorité silencieuse. En quelque sorte,   ils expriment mon avis.
.

Un polémiste

.

.C’est vrai, je n’ai jamais voté pour eux. Personne ne les a élus. Ils n’ont même pas été tirés au sort. Mais ils représentent quand même la majorité silencieuse, vous savez, les gens du café du commerce, ceux qu’on empêche de parler. Ils savent très bien, eux, ce qu’il faudrait faire pour que tout aille mieux.  Vous me direz que dans ce cas, les polémistes qui les représentent n’avaient qu’à briguer  des mandats politiques, s’engager dans des associations, aller sur le terrain, quoi. Non, ils n’iront pas. On brille mieux sur un plateau télé que dans un resto du cœur. Et on vit mieux dans la capitale  qu’à Vierzon. Alors ils palabrent, ils palabrent, ils palabrent, et moi ça me fait du bien de les écouter à la télé ou à la radio. Surtout qu’ils répètent toujours la même chose. Comme ça, j’apprends bien.
.

.

D’ailleurs moi aussi, je voudrais dire ce que je pense. Moi aussi, je crois que j’ai le droit de donner mon opinion, et même de vous raconter ma vie.
Je n’ai plus mes jambes,  j’ai fait deux infarctus pendant mon coma, on m’a greffé un poumon et deux reins, putain est-ce que ça ferait pas un beau livre ou une belle émission ? Je pourrais pas un peu partager mon expérience, pour faire du bien au gens ? Pourquoi personne m’invite à la télé, moi ?
Trente ans que je ferme ma gueule, on peut bien m’écouter un peu. Moi aussi, j’aime les gens. Ils sont gentils les gens. Comme les oies,  ils ouvrent le bec et ils attendent qu’on les gave gentiment. Je veux bien leur donner mon histoire à manger, moi. Et puis j’adore le foie gras.

Pour marque-pages : Permaliens.

24 réponses à Moi, Paul Fournier, Miraculé Du Coma De La Droite

  1. Martin Roi dit :

    Les femmes, des emmerdeuses ? Non mais il est con celui-là ! Allez-y les filles : bâillonnez-le !!!!!!!!!

  2. Martin Roi dit :

    Les femmes, des emmerdeuses ? Non mais il est con celui-là ! Allez-y les filles : bâillonnez-le !!!!!!!!!

  3. Bernard Pivotant dit :

    « On brille mieux sur un plateau télé », oui, mais bon, ces polémistes, il faut les comprendre : ce n’est pas parce qu’ils savent ce qu’il faudrait faire qu’ils sont capables de le faire ! Vous comprenez, Mademoiselle Bessora, un philosophe n’est pas un homme d’action. Avez-vous d’autres questions ?

  4. Bernard Pivotant dit :

    « On brille mieux sur un plateau télé », oui, mais bon, ces polémistes, il faut les comprendre : ce n’est pas parce qu’ils savent ce qu’il faudrait faire qu’ils sont capables de le faire ! Vous comprenez, Mademoiselle Bessora, un philosophe n’est pas un homme d’action. Avez-vous d’autres questions ?

  5. Mylène Fard-Merde dit :

    Moi, j’adore OUI-OUI ! C’est mon néro à moi que je l’aime. Je voudrais tant revenir en enfance…

    • Jeanne Masturbation dit :

      Pour ça, faudrait déjà que t’en sois sortie, pauvre niaise ! Cette histoire d’hibernation, c’est tout toi, pauvre Mylène Fard-la-Merde : t’es rentrée en hibernation quand t’avais 6 ans et ta cervelle est restée congelée !

  6. Mylène Fard-Merde dit :

    Moi, j’adore OUI-OUI ! C’est mon néro à moi que je l’aime. Je voudrais tant revenir en enfance…

    • Jeanne Masturbation dit :

      Pour ça, faudrait déjà que t’en sois sortie, pauvre niaise ! Cette histoire d’hibernation, c’est tout toi, pauvre Mylène Fard-la-Merde : t’es rentrée en hibernation quand t’avais 6 ans et ta cervelle est restée congelée !

  7. Martin Roi dit :

    Oh non, Maîtresses Mylène Fard-Merde et Jeanne Masturbation, ne donnez pas raison à cet imbécile qui prêtant que les femmes sont des emmerdeuses…

    • Super Beurette dit :

      Et pourquoi pas Martimbré !? T’aimerais pas qu’on t’emmerde peut-être ? M’en vais t’enturbanner avec un beau voile de PQ sale, comme ça tu s’ras bien emmerdé ! hi hi !

    • Maître Cape-à-l'eau de vie dit :

      qui « prétend », Martin, qui « prétend », pour la peine, Bessora ne vous donnera pas le fouet ce soir ! La prochaine fois, vous vous relirez, petit cancre !

  8. Martin Roi dit :

    Oh non, Maîtresses Mylène Fard-Merde et Jeanne Masturbation, ne donnez pas raison à cet imbécile qui prêtant que les femmes sont des emmerdeuses…

    • Super Beurette dit :

      Et pourquoi pas Martimbré !? T’aimerais pas qu’on t’emmerde peut-être ? M’en vais t’enturbanner avec un beau voile de PQ sale, comme ça tu s’ras bien emmerdé ! hi hi !

    • Maître Cape-à-l'eau de vie dit :

      qui « prétend », Martin, qui « prétend », pour la peine, Bessora ne vous donnera pas le fouet ce soir ! La prochaine fois, vous vous relirez, petit cancre !

  9. Nico Sarcophage dit :

    Il est resté incisif, cet hibernatus !

  10. Nico Sarcophage dit :

    Il est resté incisif, cet hibernatus !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *