Va Te Faire Rallonger Le Télomère Chez Les Ecolos

Ils étaient neuf à une table camerounaise. Trois écrivains internationaux, un éditeur tropical, mais aussi un dandy filiforme, journaliste à la télévision nationale, et une féministe de Paris, chasseuse de clitoris mutilés. Il y avait encore un libraire de Douala, fraîchement débarqué de Sarlat, et deux autres, qui n’étaient personne, c’est comme ça.

Crudités, mayonnaises et autres fromages blancs aux herbes, en entrée. Et le dandy qui nous dit toute sa haine de la langue anglaise.
Emincé de bœuf mariné au gingembre, plantain frit épicé, bar braisé. Et le libraire de Sarlat emberlificoté dans des romans hors sa loi :
– C’était le roman d’un Togolais. Seulement, ça ne se passait pas au Togo. En plus, ça se passait en Bolivie.
Alors il l’a classé dans le rayon Antilles & Divers Outre-Mer de sa librairie.
– Ce syncrétisme… admirable forme de créolisation…

Un ancien Togolais. Infichu de rester togolais, il est devenu Bororo.

Riz parfumé à la coriandre, carottes émincées, poulet frit. Et la traqueuse de chairs mutilées, rentrée bredouille de ses chasses :
– Quelqu’un pourrait me présenter une famille polygame ? Je n’ai pas trouvé de femmes excisées.
Mais point de femme mutilée disponible. Pas même un vagin  infibulé. Rien à se mettre sous la dent, hormis Katoucha.

Quand l’Excision Fait Vendre Du Beau Papier et De La Belle Nana

Goyaves au coulis de fruits rouges, papayes en lamelles, ananas décortiqué.
– Et la Grèce,  est-ce bien l’Europe ? Les Grecs ont menti, vous savez ? Le mensonge, n’est-ce plutôt une valeur musulmane ? Alors, ces Grecs, c’est du lard ou c’est du cochon ? Et comment que vous l’avez trouvé, François Troufignon de Fillon ? Pas mal, pour un Sarthois, non ?
Cette idée d’augmenter la TVA réduite, certes, il fallait y penser. Un point et demi de pris sur la consommation, sauf les biens de première nécessité, sauf  les articles ès handicapés. Foutez la paix aux handicapés, please.
Oui, mais comment on va  réformer les retraites, maintenant  que des prix Nobel de médecine nous ont trouvé la fontaine de jouvence, même pour les handicapés ? Rajeunir plus pour travailler plus ? Et une fois qu’on aura rajeuni, aura-t-on tant besoin de protection sociale ? Et d’éducation nationale ?
A quel âge mettre en retraite  quelqu’un qui a beaucoup rajeuni ?
Quel salaire  payer aux futurs immortels ?
Un forfait  à la cellule transgénique ?

Chérie, Je Me Sens M’Suicider.

Le plus simple, ce serait de ne plus payer les gens. Comme ça, plus de problèmes d’argent. L’argent, c’est si vil. L’argent, c’est pas beau. C’est pas bio, l’argent. Alors, pour être écolo,  ils  devraient  travailler gratuitement, les gens. Gentils, les gens. Au début, on les  paierait un petit peu, pendant… disons à peu près vingt ans ?  Oui, les écolos aspirant à la présidence républicaine   proposent quelque chose de ce genre dans leur programme :  rendre  les auteurs gratuits au bout de vingt ans d’exercice. C’est à dire que d’abord, on les paye un petit peu, pendant vingt ans,  et après, hop !, magique !,  plus de salaire pour les auteurs !
Que voilà une belle promesse électorale, une verte mesure qu’il faudrait  généraliser pour le bien être de la communauté : sur la quarantaine d’années de travail de tous les salariés, on n’en paierait vingt, ce qui n’est déjà pas si mal !
Parce qu’au fond, est-ce que le travail, la culture, et tout ça… est-ce que ça ne devrait pas être gratuit ? A quoi ça sert de payer des livres ? Pourquoi est-ce que je paierais mon steak ? A quoi bon payer le travail des  gens ! Des pourboires, ça leur suffit pas ?

A mort le droit d’auteur, les salaires et les retraites ! (Source : http://www.urheberrecht.ch/)

Thé vert à la menthe, déca et spéculos. Et la conversation se remet à jouer les savantes. Mots parés d’ humanité. À bas la pauvreté. Vive l’Afrique. Vive l’altermondialisme et la culture gratuite. A bas le libéralisme et l’échange. Mort à la consommation, et vive l’amitié protectionniste. Et pis viens donc  me voir un peu que j’te parasite. À bas les mutilations, du clito, de la Grèce, de l’euro. Vive l’orgasme de la licence globale européenne.

Mais il faut écouter entre les mots, et lire dans les silences. Ce qu’on y entend, et ce qu’on y lit, c’est toujours le vœu que les pauvres restent pauvres. Que les pauvres soient bêtes. Assez bêtes pour se faire exciser, exploiter, assister, avilir et pourboiriser. Parce que s’ils n’étaient plus pauvres. Et s’ils n’étaient plus bêtes. Il faudrait les tuer.
Et que vive l’orgasme du FMI, oui, suce ta polygamie, et va te faire  rallonger le télomère chez les écolos.

Pour marque-pages : Permaliens.

18 réponses à Va Te Faire Rallonger Le Télomère Chez Les Ecolos

  1. francois prunier dit :

    Tout à fait d’accord avec ton analyse : il n’y a que les privilégiés qui ont la parole et ils ne veulent pas perdre leurs privilèges.

  2. francois prunier dit :

    Tout à fait d’accord avec ton analyse : il n’y a que les privilégiés qui ont la parole et ils ne veulent pas perdre leurs privilèges.

  3. Amélie Nono dit :

    Mon cousin Nono le Robot me le dit toujours (c’est lui qui écrit mes romans) : « Nous, les robots, nous sommes l’avenir », déjà nos aieules les machines vous mettent au chômage et quant à nous, nous passons l’aspirateur pour vous, bientôt, nous vous ferons à manger, nous vous laverons, torcherons, sucerons et tout tout ! »
    Alors moi, Amélie Nono, en lisant l’article de Bessora, je me dis que les patrons ne devraient pas s’inquiéter : bientôt, les robots remplaceronts les salariés et tout le monde sera content…

  4. Amélie Nono dit :

    Mon cousin Nono le Robot me le dit toujours (c’est lui qui écrit mes romans) : « Nous, les robots, nous sommes l’avenir », déjà nos aieules les machines vous mettent au chômage et quant à nous, nous passons l’aspirateur pour vous, bientôt, nous vous ferons à manger, nous vous laverons, torcherons, sucerons et tout tout ! »
    Alors moi, Amélie Nono, en lisant l’article de Bessora, je me dis que les patrons ne devraient pas s’inquiéter : bientôt, les robots remplaceronts les salariés et tout le monde sera content…

  5. le vrai et seul Bruno dit :

    Si les pauvres étaient riches, ils n’auraient pas tous ces problèmes. JNVSP

  6. le vrai et seul Bruno dit :

    Si les pauvres étaient riches, ils n’auraient pas tous ces problèmes. JNVSP

  7. Ça fait plaisir de te trouver aussi en forme cette semaine BESSORA !!! « chasseuse de clito mutilés », « éditeur tropical », « deux autres qui n’étaient personne » => j’adore tes crobars de personnages, ça change de ceux de K Pancol , je les visualise de suite en 3D en live avec le physique, leur psycho, leurs affects… Bref je me prends leur ADN en pleine gueule bravo!!!

  8. Ça fait plaisir de te trouver aussi en forme cette semaine BESSORA !!! « chasseuse de clito mutilés », « éditeur tropical », « deux autres qui n’étaient personne » => j’adore tes crobars de personnages, ça change de ceux de K Pancol , je les visualise de suite en 3D en live avec le physique, leur psycho, leurs affects… Bref je me prends leur ADN en pleine gueule bravo!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *