Pétrogenèse d’Un Immigré Clandestin

Pourquoi courir le monde quand le journal de TF1 nous le raconte si bien ? A quoi bon migrer tous azimuts quand on a la télévision par satellite ?  Oui mais voilà… Eux, les Guinéens, Maliens, Sénégalais et autres Gabonais mâtinés d’Ivoiriens ou de Romanichels, eux aussi, ils voudraient serrer la pince à  Jean-Pierre Pernaut. Mais s’il veulent venir explorer la Creuse, la Sarthe, la haute vallée de Chevreuse à bicyclette, il leur faut montrer pattes blanches.

 

Plantu

 

La mondialisation ça eut payé,  surtout à l’époque du commerce triangulaire, mais maintenant… ça paye pu… pas plus que les quatre-vingt-deux bêtes à cornes du pauvre Crésus de Fernand Raynaud.
Alors que les Nègres, les Chinois, les Brésiliens ou les Grecs se prétendent nos égaux, d’accord ! Mais leur cynisme ! Le cynisme, c’est à nous, nom d’Crésus ! Alors faudrait pas qu’y viennent  emmerder nos euros avec des demandes de visas,  de titres de séjour et de référendum !

 

Un Grec au bureau des étrangers non européens (Luz)

Prenez Almamy, un crétin de Guinéen qui ferait bien d’aller se faire voir chez les Grecs. Eh bien figurez-vous que, à dix-sept ans et deux mois, il voudrait migrer vers Barcelone, avec un ballon rond, pour intégrer une équipe de football, et devenir Ronaldinho. Bon. Mettons qu’il n’obtienne pas de visa pour Schengen. C’est juste une hypothèse, hein ? Mais supposez que le consulat d’Espagne à  Conakry lui réponde :  « Non,  pas de visa. Si vous êtes bon, le FC Barcelone viendra vous acheter, et  le roi d’Espgane vous établira  un passeport diplomatique. ». Seulement voilà, Almamy n’a pas la patience d’attendre que le roi d’Espagne fasse de lui un diplomate de la FIFA.
Alors, un beau matin, avant l’aube, il quitte la maison de ses parents et laisse un petit mot à sa mère (qu’il préfère un peu à son papa) :  « Maman, je suis parti me faire connaître au FC Barcelone, ne me cherche pas ».

 

Le FC Barcelone attendant Almamy ( Xavi)

Bon an, mal an, enfin… plutôt mal an, Almamy arrive en Mauritanie. Délesté de sa petite monnaie par d’immondes passeurs grimés en taximen,  il ne peut pas se payer la traversée jusqu’aux îles Canaries. Alors il attend, il fait, hum,  le taxi, pendant, disons, quatre ans. Bon. Maintenant, il est un peu vieux pour devenir Ronaldhino… Mais, que ça plaise ou non au consulat d’Espagne à Conakry,  il peut désormais se payer une place sur une pirogue à destination du roi d’Espagne.
La départ est prévu pour un jour de mauvais temps : quand les vagues et les éléments se déchaînent,  la Guardia Civil est moins efficace, on passe plus facilement  par jour de tempête. Mais par jour de tempête, on chavire aussi beaucoup mieux.

 

Non! Tout espoir n’est pas perdu !

Almamy se noie. Oui, bon d’accord il est mort ! C’est sûr, il ne risque plus de devenir footballeur, maintenant qu’il est mort ! Mais tout espoir n’est pas perdu, car figurez-vous que sa migration n’est pas terminée. Bientôt, il sera libre d’aller comme bon lui semble. Oui, dans quelques millions d’années, il aura le loisir de migrer librement, s’il a la chance de devenir une roche liquide, le pétrole, or noir si convoité….

 

vu sur « http://reperez.canalblog.com »

Né de la vie morte, le pétrole, c’est lui : un déchet organique, une sorte de zombi. Oui, le pétrole est ce qu’il reste des êtres vivants après pourrissement, excepté pour ceux qui jouiront  de l’immortalité (grâce à la télomérase, tu savais pas ?). Mais imaginez que, à défaut de télomérase,  l’immortalité  soit épargnée à Almamy. Il a eu la chance de décéder, son esprit s’est élevé au-dessus de la pirogue, abandonnant son enveloppe aux flots en furie (voir photo).
Mais étant donné les circonstances de sa mort, son corps ne connaitra pas le sort du menu fretin,  poissonnaille vulgairement digérée par des bactéries. Non, Almamy, lui, il  aura l’avantage de pourrir à l’abri de l’oxygène. Il le faut pour qui veut devenir or noir. Enseveli en mer, Almamy s’enfouit dans la vase… là,  les bactéries ne peuvent pas le manger.

 

La Pétrogenèse d’Almamy

Maintenant, Almamy, tu n’as plus qu’à t’armer de patience, car il te faudra attendre quelques millions d’années pour devenir huile de pierre. Dans cet intervalle, tu te mélangeras au sable, à l’argile et au sel. Tu  formeras des couches de sédiments. Tu t’ affaisseras sous ton propre poids, et  tu seras entraîné au plus profond de la terre en des lieux de chaleurs intenses…

Et, devenu pétrole, tu pourras enfin voyager librement, migrer de roche en roche, sans être harcelé par la Guardia Civil, sans avoir à produire de visa, d’attestation d’accueil, de certificat d’assurance (avec rapatriement), de fiches de salaire ou de numéro de compte.

Pour marque-pages : Permaliens.

12 réponses à Pétrogenèse d’Un Immigré Clandestin

  1. Soeur Sourire dit :

    Allélulia !

  2. Soeur Sourire dit :

    Allélulia !

  3. Marine Nationale dit :

    « Or noir », une contradiction en soi…

  4. Marine Nationale dit :

    « Or noir », une contradiction en soi…

  5. Athéna dit :

    Ils n’ont toujours pas admis qu’ils ne sont que les pions de notre jeu de société, mais peu importe, nous, on s’amuse comme des fous !

  6. Athéna dit :

    Ils n’ont toujours pas admis qu’ils ne sont que les pions de notre jeu de société, mais peu importe, nous, on s’amuse comme des fous !

  7. François Prunier dit :

    Le dessin prélèvement est peut-être encore plus terrifiant que la photo du cadavre…

  8. François Prunier dit :

    Le dessin prélèvement est peut-être encore plus terrifiant que la photo du cadavre…

  9. le vrai et seul Bruno dit :

    Heureusement que je n’ai pas lu votre article pendant mon repas. Avec vous, qu’il est loin le temps de « Midi première » avec Danièle Gilbert. Que reste-t-il de ce monde enchanté ? Rien. Et pourtant, je préfère penser à la philosophie d’un Claude…François ou d’un Daniel Guichard. Tout cela n’est qu’affabulations. Il n’y a pas plus de naufragés qu’il n’y a de beurre en branche. Les embarcations sont vérifiées chez Beneteau et Jeanneau (le sérieux Français). JNVSP

  10. le vrai et seul Bruno dit :

    Heureusement que je n’ai pas lu votre article pendant mon repas. Avec vous, qu’il est loin le temps de « Midi première » avec Danièle Gilbert. Que reste-t-il de ce monde enchanté ? Rien. Et pourtant, je préfère penser à la philosophie d’un Claude…François ou d’un Daniel Guichard. Tout cela n’est qu’affabulations. Il n’y a pas plus de naufragés qu’il n’y a de beurre en branche. Les embarcations sont vérifiées chez Beneteau et Jeanneau (le sérieux Français). JNVSP

  11. Le corps d’Almamy, on ne sait comment, a été retrouvé dans la mer de Chine par des pirates. Il a été revendu à une usine de dentifrice qui fait de la pâte à dents à partir d’éléments recyclés et qui fournit à 5% le marché local et à 95% exporte en Europe dont l’Espagne. Une grande marque de dentifrice mondialement connue et dont on tait le nom et qui a fermée ses usines en europe pour que nous puissions toujours acheter un peu plus cher de quoi nous laver les dents, l’idée étant qu’elle se fasse toujours plus de marge sur le dos de tout le monde signale qu’elle distribue des kits promotionnels de brosses à dents de voyage lors du prochain match du FC Barcelone avec mini tube de dentifrice en prime… L’idée est de promouvoir sa toute nouvelle référence de dentifrice bio socialement responsable et complètement développement durable!! Arôme baie de goji… Parait que c’est bourré d’anti oxydants… Enfin… On ne vous dit pas non plus de l’avaler le dentifrice ni de vous faire un masque de beauté avec… C’est juste du marketing… Bon bref… Cherchez l’erreur… Bon ben finalement quelques molécules de Almamy sont arrivées à destination et ça n’a pas pris des millénaires!!! Il est pas beau le cycle de la Life?

  12. Le corps d’Almamy, on ne sait comment, a été retrouvé dans la mer de Chine par des pirates. Il a été revendu à une usine de dentifrice qui fait de la pâte à dents à partir d’éléments recyclés et qui fournit à 5% le marché local et à 95% exporte en Europe dont l’Espagne. Une grande marque de dentifrice mondialement connue et dont on tait le nom et qui a fermée ses usines en europe pour que nous puissions toujours acheter un peu plus cher de quoi nous laver les dents, l’idée étant qu’elle se fasse toujours plus de marge sur le dos de tout le monde signale qu’elle distribue des kits promotionnels de brosses à dents de voyage lors du prochain match du FC Barcelone avec mini tube de dentifrice en prime… L’idée est de promouvoir sa toute nouvelle référence de dentifrice bio socialement responsable et complètement développement durable!! Arôme baie de goji… Parait que c’est bourré d’anti oxydants… Enfin… On ne vous dit pas non plus de l’avaler le dentifrice ni de vous faire un masque de beauté avec… C’est juste du marketing… Bon bref… Cherchez l’erreur… Bon ben finalement quelques molécules de Almamy sont arrivées à destination et ça n’a pas pris des millénaires!!! Il est pas beau le cycle de la Life?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *