Démocratie, Rostigraben, et Lobotomie

Ivan S. a un très gros zizi.



Arabe, Roumain, ou Africain, il abuse du vagin de Heidi ( pour autant qu’elle en ait un),  fraude l’assurance chômage, ne s’est pas rasé depuis trois jours,  ne se lave jamais sous les bras, voilà.
Or nous autres, Helvètes, brillons par notre sens de l’hygiène, du rasage, du propre en ordre et du röstigraben : la minorité romande a dit NON au référendum sur le renvoi des étrangers bandits,  les primitifs Tessinois ont dit OUI, et les populations exotiques d’Appenzell l’ont plébiscité. Pour ma part, je n’ai pas exercé mon droit à l’ambassade d’Helvétie.

Switzerland ! Modèle de démocratie directe et de  désinhibition européenne. Démocratiquement abritée des minarets depuis un an, elle sera bientôt débarrassée de ses bandits grâce à ce nouveau référendum. Ne lui restera que l’agréable compagnie d’elle-même. Les vaudois se contenterons des Alémaniques et autres italophones.
Car les Africains sont immatures, c’est connu. La délinquance est fille d’immigration, on le sait. Dehors Ivan S. ! Que voilà un belle idée politique, un magnifique projet de société. La profondeur de cette initiative populaire  montre combien la Suisse,  à l’image de l’Europe occidentale, est un pays mûr, digne de la démocratie.

Le secret bancaire s’étiolant et le chômage gangrénant notre petit pays, nous devions  désigner et châtier les coupables! Ivan S. ne peut se voir reprocher son essence d’étranger intrinsèque et immuable. Mais doit-on pour autant accepter ses coutumes meurtrières  ? Sans compter ses  fraudes systématiques, subies par l’assurance chômage, l’assurance-vieillesse,  le troisième pilier et l’école communale ! Pire encore,  Ivan S. porte  le voile dans les espaces publics. L’expulsion s’imposait.
Nous avons mené moult guerres sanglantes pour gagner notre indépendance, nos conseillers fédéraux,  notre neutralité, notre système bancaire, notre röstigraben. Et il faudrait laisser la Société de Banques Suisses s’effondrer sous les assauts  d’Ivan S.,   barbare qu’aucun empereur romain n’a  humanisé ?  Etranger, expulse-toi du paradis helvétique ! Nous étions d’avant-garde sur la question du minaret. Nous le sommes  sur la question de la démocratie.

Qui est Ivan S ? Qu’est-ce qu’un étranger ?
Soyons simples, ne mélangeons pas tout.
L’Européen est un Blanc. Le Blanc est l’indigène de son terroir. L’étranger est donc le non-Blanc. Il est lallogène dans ton salon. Yvan S., VIOLEUR et ALLOGENE ! Qu’ils s’en aillent tous, monsieur Mélenchon !
L’ennemi n’est donc pas l’Italien, monsieur Berlusconi. Gardons-nous également de toucher  l’Asiatique. Car les Chinois nous dominent, sournoisement. Beaucoup d’entre nous  deviendrons un jour  leurs immigrés… Il serait déraisonnable d’attaquer  le péril jaune de manière trop frontale.

L’étranger sera donc le Romanichel, le Noir ou l’Arabe, fut-il Européen. Yvan S. a le rythme et la délinquance dans la peau.
Faisons-lui la charité d’un billet d’avion vers le Gabon.  Nation perpétuellement émergente,  ce petit pays équatorial est à la pointe de la lutte contre le chômage.  Des chantiers en cours y généreront des centaines de milliers d’emplois, pour une population de quelques centaines de milliers d’autochtones. Ivan S. y trouvera bien du travail ! Cette perspective, favorable à notre expulsé, nous sera tout aussi bénéfique. Car étant donné la rareté de la main d’œuvre qualifiée localement,   rareté cultivée par les pays africains depuis leurs indépendances, il faut toujours à ce continent  des contremaîtres européens. Renvoyons donc Yvan S. au Gabon, et encourageons nos compatriotes à s’expatrier pour accompagner le développement de l’Afrique ! Si l’Europe doit se purger de ses immigrés,  elle ne doit pas abandonner l’Afrique, sous peine d’y voir s’installer  des Chinois !

Or nous, Helvètes, si parfaitement  éduqués à la démocratie directe, nous aurions tout à apprendre aux sous-développés : en démocratie, mon p’tit, on doit beaucoup réfléchir avec sa tête…

Réflexion faite,  le Suisse est un esclave  comme un autre.  Soumis à son employeur,  son compte en banque, son crédit revolving,  sa télévision, il  n’a plus que 47% de cervelle.

Entre démocratie et lobotomie, choisissons temps de cerveau humain disponible !

Pour marque-pages : Permaliens.

16 réponses à Démocratie, Rostigraben, et Lobotomie

  1. Le vrai et seul Bruno dit :

    Qui êtes-vous Môdame Bessora pour remettre en cause le vote démocratique des Suisses ?
    JNVSP

  2. Le vrai et seul Bruno dit :

    Qui êtes-vous Môdame Bessora pour remettre en cause le vote démocratique des Suisses ?
    JNVSP

  3. Le vrai Jean Ziegler dit :

    Il est bien ce Môdame Bessora. C’est de quelle origine, d’ailleurs, Môdame ? C’est un prénom de Moldavie ?

  4. Le vrai Jean Ziegler dit :

    Il est bien ce Môdame Bessora. C’est de quelle origine, d’ailleurs, Môdame ? C’est un prénom de Moldavie ?

  5. Mouette123 dit :

    Et Karachi ?

  6. Mouette123 dit :

    Et Karachi ?

  7. Un décérébré dit :

    Vive le Coca-Cola disponible !

  8. Un décérébré dit :

    Vive le Coca-Cola disponible !

  9. le vrai et seul Bruno dit :

    La France a toujours un métro de retard ! Regardons nos amis suisses. Ils ont le référendum. Un vrai geste démocratique qui fait vivre la citoyenneté. Nous sommes toujours prisonniers de nos institutions qui empêchent toutes initiatives populaire. Comment traiter le problème des récidivistes d’origine étrangère ? Il nous faut notre référendum. Prenons le taureau par les cornes et prônons le reconduite aux frontières. Nous avons une population relativement semblable à celle de notre voisin helvétique. Au nord, nombre de nordistes et au sud…nombre de sudistes.
    Faisons confiance en notre unité républicaine. Sauvons notre pays de l’invasion barbare !
    JNVSP

  10. le vrai et seul Bruno dit :

    La France a toujours un métro de retard ! Regardons nos amis suisses. Ils ont le référendum. Un vrai geste démocratique qui fait vivre la citoyenneté. Nous sommes toujours prisonniers de nos institutions qui empêchent toutes initiatives populaire. Comment traiter le problème des récidivistes d’origine étrangère ? Il nous faut notre référendum. Prenons le taureau par les cornes et prônons le reconduite aux frontières. Nous avons une population relativement semblable à celle de notre voisin helvétique. Au nord, nombre de nordistes et au sud…nombre de sudistes.
    Faisons confiance en notre unité républicaine. Sauvons notre pays de l’invasion barbare !
    JNVSP

  11. heu... dit :

    j’ai volé du toblerone et heu, je me suis fait gauler, l’épicier a pris mon nom : est-ce que je vais être expulsé ?

  12. heu... dit :

    j’ai volé du toblerone et heu, je me suis fait gauler, l’épicier a pris mon nom : est-ce que je vais être expulsé ?

  13. J’y veillerai personnellement monsieur Heu.

  14. J’y veillerai personnellement monsieur Heu.

  15. BrunodebrunO dit :

    La Suisse devient ennuyeuse.

  16. BrunodebrunO dit :

    La Suisse devient ennuyeuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *