Trisomie du 21ème Chromosome et Poisson Du 1er Avril

Bien sûr, j’ai eu peur de la différence au début.
Mais les enfants trisomiques sont des êtres humains comme les autres (Les Noirs aussi, d’ailleurs, sont des Blancs comme les autres). Alors quand j’ai reçu les résultats de mon amniocentèse, j’ai décidé de garder mon enfant.

.

Foucauld 1er De la Roche ou de La RocheFoucauld de Montentendre bran che DOudeauville ?

Foucauld 1er de la Roche. Ou de la Rochefoucauld de Montendre branche Doudeauville.

 .

De toute façon, je suis contre l’avortement. Et j’écoute le Vatican. Au départ,  je pensais appeler mon enfant Sixtine, comme la chapelle, pour une fille, et Virgile, (l’auteur de l’Enéide), pour un garçon. J’aimais bien  Foucauld aussi, car c’est un prénom aristocratique de racine germanique : Folcwald, de folc, peuple, et, wald, gouverner, celui qui gouverne le peuple, donc.
Mieux vaut en effet baptiser ses enfants de prénoms d’exception si on veut qu’ils aient un destin digne d‘Amélie Poulain, à plus forte raison s’ils sont trisomiques, et qu’on veut les encourager à égaler Virgile ou Michel-Ange. Parce qu’appeler ses enfants Ahmed, Boubacar ou Johnny, c’est les exposer à devenir des crétins.
.

Autre preuve de l'intégration du trisomique : comme le dernier des couillons, il a un hamster et un cartable à fleurs

Autre preuve de l’intégration du trisomique : comme le dernier des couillons, il a un hamster et un cartable à fleurs (la faute à la mère)

.

Finalement, je l’ai appelée Simone. Parce que de Beauvoir. Aujourd’hui, Simone a 16 ans et trois mois,  elle m’aime comme au premier jour. Moi aussi.
Oui, la différence est une chance. Un enfant trisomique, vous savez, ce n’est pas pire qu’un enfant de couleur. Les gens de couleur eux aussi sont handicapés. Le problème en fait, pour tous les gens différents,  c’est seulement le regard des autres. Pour le reste – je veux dire pour tout ce qui est propre à la trisomie (encore que, la trisomie n’a rien de vraiment particulier) -, ça se gère merveilleusement bien.

 .

Et il ré-écrira l'Enéïde, parce qu'il est poète et parle couramment le latin.

Et le chevalier ré-écrira l’Enéide, parce qu’il est poète et parle couramment le latin.

 .

Ainsi, c’est une chance de savoir, d’avance, que  votre enfant a 4 chances sur 10 de jouir d’une malformation cardiaque, et que, vers  35 ans, il bénéficiera probablement de démence sénile,  et que vers  55 ans il ira au paradis : la trisomie est un rempart contre la vieillesse. Préserver ses petits  du vieillissement, c’est le plus cadeau qu’un parent puisse faire à sa progéniture.  Je ne suis pas loin, parfois, de  me réjouir d’accompagner Simone vers son dernier souffle. Je m’occuperai bien de sa tombe, moi au moins.  C’est ça, je crois, être une bonne mère.
.

Une bonne mère prenant soin de trois fils

Une bonne mère prenant soin de trois fils (surtout le dernier, qui est trisomique)

.

Parce que des mauvaises mères, pardon, mais j’en connais. Des qui avortent. Des qui ont des relations intimes avec des hommes qui ne sont  pas leur mari. Des qui  mettent leurs enfants  handicapés en institut. Je ne parlerai pas des homosexuelles.  Moi, oui, je m’occupe de mes enfants (j’en ai 9, la contraception est contre nature). Grâce au salaire de mon mari, je peux rester à la maison où je n’ai pas le temps de m’ennuyer. Certes, mon fils aîné a tenté de quitter le domicile familial, il y a huit ans, mais pas question qu’il s’en aille : 32 ans, c’est encore un peu jeune, je trouve.
.

Alors je l'ai regardé droit dans les yeux. Pétrifié, il n'a pas pu partir.

Alors je l’ai regardé droit dans les yeux. Et il n’est pas parti.

.

C’est simple, nous sommes une famille soudée. Encore plus depuis la naissance de Simone.
L’arrivée d’un enfant trisomique est une chance pour la cohésion des familles. Toute l’attention se concentre  sur le petit trésor, un peu comme si nous tous ne faisions qu’un, coulés ensemble dans du béton. Plus d’individualités : nos énergies fusionnent et s’orientent vers le petit trisomique, qui en échange  donne beaucoup d’amour.
Ainsi, avant Simone, mes aînés ne pensaient qu’à s’amuser avec leurs copains. Depuis Simone, ils ont compris qu’il était plus important de rester auprès de moi, pour s’occuper de leur sœur. Car faute de soins constants, Simone dépérirait. Or mes enfants ne veulent pas que leur petite sœur dépérisse. Bref, sauf exception, plus personne ne sort de son côté, nous faisons tout ensemble. En indivision si vous voulez. Mon mari et moi  ne partons plus en vacances seuls tous les deux. Les vacances c’est trop cher. Et  on s’ennuie quand on est juste tous les deux.
.

Pourtant, mon mari est plutôt un  boute-en-train (vu sur diesemag.com)

Pourtant, mon mari est plutôt un boute-en-train (vu sur diesemag.com)

.

Simone  a tellement d’amour à donner. J’en ai tant à recevoir.
Les trisomiques sont si gentils. Leur différence est une chance. Qui ne rêve pas d’avoir un enfant trisomique ?
Evidemment, Simone ne deviendra jamais Michel-Ange, Virgile ou Foucauld gouvernant le peuple. Mais  ça aurait pu être pire : elle aurait pu naître homosexuelle ou asiatique. Donc il faut relativiser.

 

Pour marque-pages : Permaliens.

42 réponses à Trisomie du 21ème Chromosome et Poisson Du 1er Avril

  1. Francois Prunier dit :

    J’adore ! Excellent ! Drôle et si juste !
    Et j’adhère : il faut vraiment être con pour accoler le slogan « la différence est une chance » à la trisomie !!!! Oui, les trisomiques sont des êtres humains, oui, ils ont droit au respect, oui, il faut s’occuper d’eux, mais la trisomie n’est pas une chance, c’est une malédiction. Il faut être le roi des cons pour écrire le contraire !

  2. Francois Prunier dit :

    J’adore ! Excellent ! Drôle et si juste !
    Et j’adhère : il faut vraiment être con pour accoler le slogan « la différence est une chance » à la trisomie !!!! Oui, les trisomiques sont des êtres humains, oui, ils ont droit au respect, oui, il faut s’occuper d’eux, mais la trisomie n’est pas une chance, c’est une malédiction. Il faut être le roi des cons pour écrire le contraire !

  3. Lecteur à Lunettes dit :

    Sur ce sujet, il existe deux magnifiques romans, deux chef-d’oeuvres :

    « Où on va, papa ? » de Jean-Louis Fournier

    « Monsieur Butterfly », d’Howard Butten

    Bessora et Prunier ont raison : quelle idiotie, ces affiches !

  4. Lecteur à Lunettes dit :

    Sur ce sujet, il existe deux magnifiques romans, deux chef-d’oeuvres :

    « Où on va, papa ? » de Jean-Louis Fournier

    « Monsieur Butterfly », d’Howard Butten

    Bessora et Prunier ont raison : quelle idiotie, ces affiches !

  5. Sabine, soeur de Sandrine B dit :

    Ce sont des cons ! Y savent pas quoi de quoi y parlent !

  6. Sabine, soeur de Sandrine B dit :

    Ce sont des cons ! Y savent pas quoi de quoi y parlent !

  7. Soeur Tout Sourire dit :

    Heureux les simples ! Car le royaume de Dieu leur appartient !

  8. Soeur Tout Sourire dit :

    Heureux les simples ! Car le royaume de Dieu leur appartient !

  9. DS Kékette dit :

    I have a Dim, heu, non, coupez, je reprends, là, voilà, avec mes notes ça va mieux, alors, vous filmez bordel de Français de merde !? Donc, voilà :

    I HAVE A DREAM !

  10. DS Kékette dit :

    I have a Dim, heu, non, coupez, je reprends, là, voilà, avec mes notes ça va mieux, alors, vous filmez bordel de Français de merde !? Donc, voilà :

    I HAVE A DREAM !

  11. Martin Roi dit :

    Moi aussi, j’ai un rêve ! Pervers aussi, monsieur DS Kékette !
    Dans mon rêve, les femmes prennent le pouvoir, tous les pouvoirs, et elles asservissent les hommes !
    C’est une chance d’aimer se faire botter le cul par une jolie fille ? Ouais, peut-être, par certains côté oui, mais quand même, c’est pas drôle drôle tous les jours : ne plus pouvoir s’asseoir ou ne plus trouver une position dans laquelle pouvoir s’endormir tellement on a des bleus partout, hein, je voudrais vous y voir…

  12. Martin Roi dit :

    Moi aussi, j’ai un rêve ! Pervers aussi, monsieur DS Kékette !
    Dans mon rêve, les femmes prennent le pouvoir, tous les pouvoirs, et elles asservissent les hommes !
    C’est une chance d’aimer se faire botter le cul par une jolie fille ? Ouais, peut-être, par certains côté oui, mais quand même, c’est pas drôle drôle tous les jours : ne plus pouvoir s’asseoir ou ne plus trouver une position dans laquelle pouvoir s’endormir tellement on a des bleus partout, hein, je voudrais vous y voir…

  13. Depardiable dit :

    Bon, trois chromosomes 21, passe encore, mais trois couilles ? Hein ! Vous y avez pensé ? Le troisième oeil !!!

  14. Depardiable dit :

    Bon, trois chromosomes 21, passe encore, mais trois couilles ? Hein ! Vous y avez pensé ? Le troisième oeil !!!

  15. Marine Nationale dit :

    Voilà le fruit du métissage !

  16. Marine Nationale dit :

    Voilà le fruit du métissage !

  17. Brigitte Fardeau dit :

    Les pauvres bêtes…

  18. Brigitte Fardeau dit :

    Les pauvres bêtes…

  19. Amélie Nono dit :

    Bessora et François Prunier ont réagi vivement à ces affiches car, pour une fois, on parle d’eux !

  20. Amélie Nono dit :

    Bessora et François Prunier ont réagi vivement à ces affiches car, pour une fois, on parle d’eux !

  21. Marc Lévitation dit :

    Oui, c’est tout leur portrait, du moins tel qu’on peut les imaginer en les lisant ! Non mais franchement, vous avez déjà vu des titres aussi nuls : « Les taches d’encre », « Mise au poing » (oui, avec une phaute d’orthogaffe !)…

  22. Marc Lévitation dit :

    Oui, c’est tout leur portrait, du moins tel qu’on peut les imaginer en les lisant ! Non mais franchement, vous avez déjà vu des titres aussi nuls : « Les taches d’encre », « Mise au poing » (oui, avec une phaute d’orthogaffe !)…

  23. Tristane Dragon dit :

    Moi, je me demande ce qu’il y a entre eux, au juste : c’est vrai quoi, est-ce qu’elle l’attache au radiateur (réglé sur la puissance maximale, pour qu’il crame bien…) ?

  24. Tristane Dragon dit :

    Moi, je me demande ce qu’il y a entre eux, au juste : c’est vrai quoi, est-ce qu’elle l’attache au radiateur (réglé sur la puissance maximale, pour qu’il crame bien…) ?

  25. Aurélie Faipipiauli dit :

    Oui, la différence est une chance ! J’en suis la preuve incarnée !

    • Martin Roi dit :

      « incarnée », oui, c’est bien le mot !
      Même si tu me payais, je ne te laisserais pas tenir ma laisse ! T’es pas assez belle et t’es trop menteuse !

  26. Aurélie Faipipiauli dit :

    Oui, la différence est une chance ! J’en suis la preuve incarnée !

    • Martin Roi dit :

      « incarnée », oui, c’est bien le mot !
      Même si tu me payais, je ne te laisserais pas tenir ma laisse ! T’es pas assez belle et t’es trop menteuse !

  27. Zlatan Ibrahimobite dit :

    Bin, si y avait pas les trisomiques, personne ne viendrait plus au Stade de France hein, alors vive les trisomiques et vive le fou-te-bol !

  28. Zlatan Ibrahimobite dit :

    Bin, si y avait pas les trisomiques, personne ne viendrait plus au Stade de France hein, alors vive les trisomiques et vive le fou-te-bol !

  29. Martin Roi dit :

    La journée mondiale des masos, c’est pour quand ?

  30. Martin Roi dit :

    La journée mondiale des masos, c’est pour quand ?

  31. Michel Couillaubec dit :

    Et celle des écrivains ?

  32. Michel Couillaubec dit :

    Et celle des écrivains ?

  33. le vrai et seul bruno dit :

    Que de commentaires haineux contre la vie. Seigneur, pardonnez leur car ils ne savent pas ce qu’ils disent. Je prie pour vous en souhaitant que l’on vous interdise d’écrire de telles monstruosités. Nous sommes tous les enfants de « Deus ». Jnvstp.

  34. le vrai et seul bruno dit :

    Que de commentaires haineux contre la vie. Seigneur, pardonnez leur car ils ne savent pas ce qu’ils disent. Je prie pour vous en souhaitant que l’on vous interdise d’écrire de telles monstruosités. Nous sommes tous les enfants de « Deus ». Jnvstp.

  35. Perlimpinpin dit :

    Vos commentaires sont assez limites…. je faisais des recherches sur la trisomie… Et je me suis aperçu à la fin de votre texte…. Qu’en plus d’avoir un enfant handicapé, je l’étais moi aussi…. Étant métisse…. La différence est et restera l’adage des cons….

  36. Perlimpinpin dit :

    Vos commentaires sont assez limites…. je faisais des recherches sur la trisomie… Et je me suis aperçu à la fin de votre texte…. Qu’en plus d’avoir un enfant handicapé, je l’étais moi aussi…. Étant métisse…. La différence est et restera l’adage des cons….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *