La fille de l’aigle

Pour les vacances, reproduction d’un texte écrit pour « Le Temps », sur le thème Portrait d’une femme de trente ans en 2050. Défi relevé ! – Vous vous appelez… Olive Riesen. Née le 15 octobre 2020 à Aubonne. Mes données personnelles défilent devant ses prunelles gelées. Mes archives aussi: QI déprimé, échec au concours Béta. C’était le 15 octobre 2030, je … La suite !

De Nicolas à Nasrallah (II)

  Extrait deLe Testament de Nicolas, où Nicolas nous explique, en bref…, pourquoi il est passé du petit Nicolas au grand méchant loup. « Nicolas, c’était foutu d’avance : ça veut dire la victoire du peuple, en grec. Il paraît que les Grecs ont inventé la démocratie. Mais le peuple n’est jamais victorieux. Le peuple sert de marchepied aux toiseurs. Et … La suite !

Extrait de cueillette de jolis messieurs

« Deux fois par siècle, vos aïeux changent de couverture et vos aïeules de vernis. Ils sourient à toutes les révolutions. Mais aucun souffle n’ébranle jamais votre arbre généalogique. Pas le début d’un frémissement dans la plus petite branche. Votre famille perpétue ses traditions, se transmettant, de génération en génération, un balai, un tapis, la poussière de ses dénis.   Vos … La suite !

Putain de Bourdelle !

A cheval sur deux siècles ( le 19 et le 20), Bourdelle sculpte dans une impasse parisienne. Donnez-lui du plâtre, du marbre, du bronze, il vous fabrique du général, du bas-relief, de la figure mythologique, du téton palpitant, des gueules qui hurlent la guerre. La gloire lui fera les yeux doux. L’Amérique lui rendra hommage. Et l’impasse du Maine  est … La suite !

Cyr@no, une bonne feuille qu’elle est bonne

« Quand Raphaëlle est partie, j’ai jeté pas mal de trucs, balancé des bidules, débarrassé nos meilleurs souvenirs. Mais son casque, je ne pouvais pas. Son odeur était collée dedans, opiniâtre. L’odeur de ses cheveux persistait. Ça ne faiblissait pas… …Évidemment, il faudrait changer de casque. En acheter un qui coïnciderait avec le troisième millénaire. Et trouver une nouvelle tête pour … La suite !

Cueillez-moi jolie assistante sociale

Un extrait de mon roman je ne sais plus combien, mais dont je me rappelle le titre : Cueillez-moi Jolis messieurs fête ses dix ans en librairie. « J’ai beaucoup pleuré, Sieur crocodile, au cours de ce mois de novembre, mais ça ne m’a pas porté chance. Ainsi, les assistantes sociales et socialistes… fourmis peu prêteuses, ça oui. La première affichait … La suite !