Exhibit B, vue par une Afrotarée pas si tarée que ça

Je m’appelle Kanta Diop, j’ai vu qu’on exposait mon peuple au théâtre. Exhibit B : des Noirs en cage. Ces gens me prennent pour une bête de zoo, enfin mes ancêtres, mais je suis mes ancêtres, mes ancêtres descendent de moi, mes ancêtres sont à moi, je les défendrai jusqu’au bout. Mais je ne peux pas être sur tous les fronts : je n’ai pas beaucoup  le temps d’aller au théâtre.

.

Zoo H

Au théâtre ce soir

.

 D’accord, je ne sais pas très bien ou commence et ou finit mon peuple, vu que je ne sais pas exactement qui est blanc. Mais j’ai bien vu comment on avait interdit Dieudonné,  le singe  au cerveau malade. Lui, c’est sûr, c’est un Noir immonde, c’est pas une galette Bretonne.  Et le mec d’Exhibit B serait un génie qui ferait réfléchir ? Qui est-il censé faire réfléchir, d’ailleurs ? Il s’adresse à tout le monde, vous croyez ? Ou aux bons Blancs antiracistes déjà convaincus ? Dans ce cas-là, c’est sûr, il ne serait pas tout à fait guéri de l’apartheid : les autres,  Noirs et vilains petits Blancs compris,  y a pas besoin de les faire réfléchir. De notoriété publique, ils n’ont pas de cerveau.

.

Charlie H.

Le Nègre, c’est sûr,  Charlie Hebdo peut t’en parler : il en a plein ses bureaux, tant il est antiraciste et anti-apartheid. Plein d’Arabes et de Chinois dans ses bureaux, aussi.
D’accord, moi non plus, Kanta Diop,  je n’ai jamais mis les pieds en Afrique : je suis née à Saint-Ouen (en 1981…). Vous me direz alors que je suis mal placée pour parler du peuple noir, aussi mal que Charlie Hebdo, vu qu’à Dakar, on me traiterait de Blanche, comme les Blancos de Charlie Hebdo.
C’est vrai, je l’avoue, une bonne blanche antiraciste sommeille en moi : elle pense les Africains infichus de se défendre.   Charlie n’aurait donc pas tout à fait tort,   et Willy Sagnol aurait raison : c’est un peu con le Négro. Il faut bien que quelqu’un le défende  à sa place ! Moi, j’ai le bon taux de mélanine pour ça, (du moins à l’extérieur).
.

Willy Sagnol, voyez sa grande intelligence tactique.

Willy Sagnol, qui porte au visage sa grande intelligence tactique.

.
De même, mes ancêtres eux non plus n’ont pas la capacité de se défendre. Soit,  ils ne m’ont rien demandé, mais je sais que du fin fond de leurs tombes, ils m’appellent au secours, j’ai la fibre du héros, je me sens l’âme de Zorro.  Je suis bien d’accord avec Mr. Klarsfeld, quand il parle des Noirs en 2011  : « Les Juifs, il dit, sont beaucoup plus vigilants. C’est aux Noirs de protester. S’ils partent de plus loin parce que dans la société ils ont  moins de poids, il faut qu’ils soient plus énergiques. »  Mr. Klarsfeld est le papa d’Arno, un membre éminent du conseil d’état,  qui a réussi l’exploit de  censurer  Dieudonné en à peu près cinq minutes.
Merci au fils et au père, donc,  pour leur dévouement  à tous les communautarismes.

.

http://www.arretsurimages.net/emissions/2011-01-28/Les-juifs-sont-plus-vigilants-que-les-Noirs-id3701

http://www.arretsurimages.net/emissions/2011-01-28/Les-juifs-sont-plus-vigilants-que-les-Noirs-id3701

.

D’accord,  moi Kanta Diop je n’ai  pas réussi à neutraliser Exhibit B, malgré la jurisprudence Dieudonné.
Quoi, vous dites ?
Je me trompe  de colère ?
Et vous, vous ne vous tromperiez pas de théâtre ?
Croyez-vous avoir  besoin d’Exhibit B pour découvrir l’animalisation des humains (enfin, des Noirs) ?
Les zoos humains, c’est tous les jours, mes amis. Les zoos humains, c’est partout. Mais ceux-là vous ne voulez pas les voir.
Regarde un peu, quand je débarque dans une salle de rédaction,   un conseil d’administration,   un comité d’entreprise,  un théâtre où se joue Les Nègres de Genêt… quand je débarque dans n’importe laquelle des plus hautes instances de tout ce que tu veux… c’est le zoo : tout le monde est blanc, mon ami. Et moi, je suis l’alibi culturel. L’exception qui confirme la règle.
Ca n’a pas changé,  ça ne change pas, et ça ne changera pas grâce à Exhibit B.
D’ailleurs ce n’est pas le but.

.

Ce soir on joue "Y-a-t'il un Noir dans la salle"

Ce soir on joue « Y-a-t’il un Noir dans la salle »

.

Au fond, Exhibit B, je m’en tape : vaine contrition blancho-centrée. Seulement, si mon pays de naissance n’avait pas son flagrant contentieux avec ma mélanine, et sa psychose collective du déni, j’aurais peut-être été moins susceptible. Ouais, Kanta Diop  ne serait sûrement pas devenue cette blanche à peau noire.
.
Peau-noiremasque-blanc
Frantz Fanon n’est pas lu dans les écoles de la République. Il n’est pas prêt d’y entrer : le Négro, c’est gentil ou c’est rigolo, sinon ça n’est pas. Ou ça joue la bête de foire pour flatter la culpabilité du bon Blanc (le bon seulement).  Tiens… d’ailleurs, a-t-on jamais vu les acteurs d’Exhibit B dans le rôle d’un médecin ou d’un avocat ?  Pas chez nous. Chez nous, sûrement pas.

Taggé , .Mettre en favori le Permaliens.

6 réponses à Exhibit B, vue par une Afrotarée pas si tarée que ça

  1. François Prunier dit :

    Saine et juste colère…
    « Black Boy » de Richard Wright est un livre magnifique.
    Et j’ai un profond respect et une grande admiration pour Martin Luther King et pour ceux et celles qui montaient dans les bus ou qui faisaient les sittings. Je sais n’être pas doté du même courage.
    Je suis choqué qu’on prétende que les Noirs sont moins intelligents ou moins combatifs. C’est complètement faux. Pour affirmer de telles imbécillités, il ne faut rien connaître de l’histoire ou de la vie, ou bien il faut être de mauvaise foi, ou encore complètement con !

  2. François Prunier dit :

    Saine et juste colère…
    « Black Boy » de Richard Wright est un livre magnifique.
    Et j’ai un profond respect et une grande admiration pour Martin Luther King et pour ceux et celles qui montaient dans les bus ou qui faisaient les sittings. Je sais n’être pas doté du même courage.
    Je suis choqué qu’on prétende que les Noirs sont moins intelligents ou moins combatifs. C’est complètement faux. Pour affirmer de telles imbécillités, il ne faut rien connaître de l’histoire ou de la vie, ou bien il faut être de mauvaise foi, ou encore complètement con !

  3. Le vrai et seul Bruno dit :

    J’attends avec impatience « Exibit C » ! JNSTP

  4. Le vrai et seul Bruno dit :

    J’attends avec impatience « Exibit C » ! JNSTP

  5. Le vrai et seul Bruno dit :

    I love U

  6. Le vrai et seul Bruno dit :

    I love U

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *