Entretien avec un Lave-Vaisselle

Écoutez, ça a dû commencer il y a six ou huit mois.

From Anatole Il Est Frivole

Jusque là jamais le moindre problème. J’avais emménagé chez elle six ans plus tôt. Elle venait de prendre un nouvel appartement, quatre pièces avec chambres séparées pour les enfants, et dressing pour le chat. Bon, c’était du HLM, mais enfin… c’était bien, même si elle aurait voulu une chambre de plus et une deuxième salle de bains. Franchement, moi c’que j’en dis c’est qu’il faut pas trop en demander de nos jours. Surtout à Paris. Bref… moi en tout cas, j’adorais la cuisine. Elle l’avait rudement bien équipée. J’avais des potes, vous voyez, la cuisinière à induction, un lave-linge genre placide, un frigidaire très lunatique, et aussi un vieux micro-ondes impotent qu’elle n’a pas le courage d’envoyer à l’hospice.

Hospice pour appareils électro-ménagers

Au début, ça marchait bien. Fallait voir comment je faisais reluire sa vaisselle, même la plus pourrie. Parfois, j’avais droit à une petite récompense : un kilo de sel régénérant dans la tuyauterie, mon gars, ça vous détartre le gosier ! On était bien, oui. On faisait une chouette petite famille. Je m’entendais particulièrement avec le frigo, qui s’amusait à béer de la porte, vous voyez. La nuit, quand tout le monde dormait, il s’ouvrait tout seul, côté congélo. L’état des surgelés le lendemain… Elle a fini par le foutre à la porte. Un peu abusivement, je trouve.

Non, Siemens n’a pas souhaité recourir à la HALDE.
Ni aux prud’hommes.
Et moi, si j’avais su, je me serai syndiqué. Parce que vous voyez, après le coup du frigo, elle a basculé dans l’autoritarisme. Inspection quotidienne de la moindre assiette, du moindre verre sorti de ma gueule. Ce n’ était soi-disant jamais assez propre. J’ai eu droit à un traitement de choc, une espèce d’acide corrosif, l’horreur. C’est allé de mal en pis. Et puis elle a installé un nouveau frigidaire. Avec sa porte laquée noire, il pétait plus haut que son derrière, celui-là. Il ne nous aimait pas. Le lave-linge, la micro-ondes et moi, il ne nous aimait pas. Si encore il avait été seul, on aurait pu lutter. Mais il s’est trouvé des alliés . Parce que figurez-vous, monsieur Soixante Millions de Consommateurs, et vous le noterez bien dans votre article, hein ?

Oui, je prends note, monsieur Proline.

Figurez-vous qu’elle a acheté une machine à pain, une friteuse et un robot-cuiseur. Elle a même failli nous ramener une sorbetière électrique. Pas un de ces petits machins qui ressemblent à une yaourtière, non, une vrai machine à glace. Avec bloc réfrigérant, dix-huit vitesses, et glace italienne en option.

Bon, la sorbetière n’était pas assez bon marché. On y a échappé de justesse. De toute façon, on avait assez de souci avec les derniers arrivés. Ils ne voulaient pas s’intégrer, en particulier la machine à pain. J’ai bien proposé d’organiser un débat sur la place des machines à pain en France. Parce que vous voyez, son cycle « pétrissage », ça me perturbait, ça me perturbait, vraiment ça me perturbait. Seulement elle n’a pas voulu entendre mon malaise. Sous prétexte que le programme pétrissage de sa machine à pain n’était pas pire que mon programme pré-lavage. Me comparer à une machine à pain ? Moi, un lave-vaisselle de souche ? Je me suis révolté : verres ternes, tasses peines de marc de café, assiettes maculées de pâtées pour chat, voilà ce que je lui donnais à la fin de chaque cycle de nettoyage. Je voulais ouvrir le débat, vous voyez ?

Je vois.

Et vous savez ce que j’ai eu en guise de débat ?

Sais pas.

Soi-disant je m’étais rendu coupable d’obsolescence programmée !

Ah ça.

Soi-disant j’avais fomenté mon auto-destruction depuis le départ ! Non mais est-ce que vous vous programmeriez pour cous auto-détruire au bout de sept ans de bons et loyaux services, vous ?

Moi non, mai vous…

Par Martin Vidberg

Personne n’a programmé mon obsolescence enfin ! Je suis simplement doté d’une conscience politique ! Je me rebelle, c’est tout! Depuis quand les lave-vaisselle n’ont plus le droit de faire la révolution ?

Pour marque-pages : Permaliens.

22 réponses à Entretien avec un Lave-Vaisselle

  1. Le vrai et seul Bruno dit :

    J’attends avec impatience les aventures de votre lave-linge. JNVSP

  2. Le vrai et seul Bruno dit :

    J’attends avec impatience les aventures de votre lave-linge. JNVSP

  3. M Propre dit :

    Pauvre petit lave-vaisselle ! Viens avec moi, je t’emmène, et tu auras plein de plein de plats graisseux et de couverts souillés à nettoyer !

  4. M Propre dit :

    Pauvre petit lave-vaisselle ! Viens avec moi, je t’emmène, et tu auras plein de plein de plats graisseux et de couverts souillés à nettoyer !

  5. Dominique Voynet dit :

    Allez les grands et les petits, prenez-moi par la main et allons nous promener en chantant ma chanson : Dominique nique nique s’en allait dans la fôret, calme et chantant ! Allez avec moi ! Niquez le lave-vaisselle, niquez le lave-linge, niquez moi tout ça, c’est le retour à la mère Nature, youpi ! on ne se lave plus, on ne se torche plus et on chante tous ensemble Dominique nique nique !

  6. Dominique Voynet dit :

    Allez les grands et les petits, prenez-moi par la main et allons nous promener en chantant ma chanson : Dominique nique nique s’en allait dans la fôret, calme et chantant ! Allez avec moi ! Niquez le lave-vaisselle, niquez le lave-linge, niquez moi tout ça, c’est le retour à la mère Nature, youpi ! on ne se lave plus, on ne se torche plus et on chante tous ensemble Dominique nique nique !

  7. Lénine dit :

    La camarade Voynet a pété un câble !
    Mais elle a raison sur le fond : à bas la société de consommation ! Laves-vaisselles de tous les pays, suicidez-vous !

  8. Lénine dit :

    La camarade Voynet a pété un câble !
    Mais elle a raison sur le fond : à bas la société de consommation ! Laves-vaisselles de tous les pays, suicidez-vous !

  9. L'homme qui valait 3 milliards dit :

    Moi c’est pareil, tout pareil, ma bielle m’a lâché et comme elle était plus sous garantie j’ai pas pu la faire remplacer. Résultat des courses : je peux plus tourner dans de nouvelles aventures, donc j’ai plus de flouze, donc je peux pas faire réparer ma bielle, donc je peux plus baiser super Jamie… Et en plus, Conforama vient d’être racheté par un groupe Sud-Africain, ça va pas arranger le matos ! On est foutus, la France est foutue, ma bielle est niquée Dominique, et la France est foutue !

  10. L'homme qui valait 3 milliards dit :

    Moi c’est pareil, tout pareil, ma bielle m’a lâché et comme elle était plus sous garantie j’ai pas pu la faire remplacer. Résultat des courses : je peux plus tourner dans de nouvelles aventures, donc j’ai plus de flouze, donc je peux pas faire réparer ma bielle, donc je peux plus baiser super Jamie… Et en plus, Conforama vient d’être racheté par un groupe Sud-Africain, ça va pas arranger le matos ! On est foutus, la France est foutue, ma bielle est niquée Dominique, et la France est foutue !

  11. Barbie dit :

    Ca ne m’étonne pas qu’elle abandonne son lave-vaisselle puisque c’est une brune !
    C’est vraie, les brunes sont sales, elles ne font pas la vaisselle, les brunes sont cruelles, elles abandonnent le lave-vaisselle ! J’en ai le coeur tout retourné ! Heureusement, mon Ken est là pour me consoler !

  12. Barbie dit :

    Ca ne m’étonne pas qu’elle abandonne son lave-vaisselle puisque c’est une brune !
    C’est vraie, les brunes sont sales, elles ne font pas la vaisselle, les brunes sont cruelles, elles abandonnent le lave-vaisselle ! J’en ai le coeur tout retourné ! Heureusement, mon Ken est là pour me consoler !

  13. Mac Do dit :

    Voilà, c’est ce qui s’est passé avec le petit qu’est mort après avoir mangé chez Quick. Ils ont maltraité le lave-vaisselle, alors il a mal fait son boulot et le petit a mangé un sandwich aux bactéries ! Ca se serait jamais passé comme ça chez Mac Do. Il aurait mieux fait de venir se restaurer chez nous… J’espère que ça leur servira de leçon !

  14. Mac Do dit :

    Voilà, c’est ce qui s’est passé avec le petit qu’est mort après avoir mangé chez Quick. Ils ont maltraité le lave-vaisselle, alors il a mal fait son boulot et le petit a mangé un sandwich aux bactéries ! Ca se serait jamais passé comme ça chez Mac Do. Il aurait mieux fait de venir se restaurer chez nous… J’espère que ça leur servira de leçon !

  15. Brigitte Bordel dit :

    Ah mais ça ne va pas se passer comme ça, je vais vous coller la Société Protectrice des Laves-Vaisselles sur le dos, moi !

  16. Brigitte Bordel dit :

    Ah mais ça ne va pas se passer comme ça, je vais vous coller la Société Protectrice des Laves-Vaisselles sur le dos, moi !

  17. Soubrette dit :

    Hé ! Maîtresse ! Maîtresse ! Je peux remplacer votre lave-linge si vous voulez !!! J’m’occuperai tendrement d’vos dessous !

  18. Soubrette dit :

    Hé ! Maîtresse ! Maîtresse ! Je peux remplacer votre lave-linge si vous voulez !!! J’m’occuperai tendrement d’vos dessous !

  19. Sis dit :

    Au milieu de mes divers crashes d’ordi et récup de données (objets inanimés, avez-vous donc une âme?), j’ai pris quelques instants pour lire cette chronique rafraîchissante… J’adore!

  20. Sis dit :

    Au milieu de mes divers crashes d’ordi et récup de données (objets inanimés, avez-vous donc une âme?), j’ai pris quelques instants pour lire cette chronique rafraîchissante… J’adore!

  21. BrunodebrunO dit :

    C’est assez surprenant ce que l’électroménager peut susciter comme réactions…. Des civilisations comme la nôtre, on en fera pas deux.

  22. BrunodebrunO dit :

    C’est assez surprenant ce que l’électroménager peut susciter comme réactions…. Des civilisations comme la nôtre, on en fera pas deux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *