La French Academy

« Le français, langue de la réussite », sera  le sujet d’un colloque, universitaire s’il vous plaît, organisé en septembre  pour l’exposition universelle  2010 de Shangaï.

L’Agence universitaire de la Francophonie, m’apprend-on,  est chargée de fournir le colloque en zélateurs, africains et sud-est asiatiques, de la langue française.

Point donc de glossateurs gaulois du français ?

Sus au racisme anti-gaulois !

Car les propagandistes peuvent, bien entendu, être de nationalité française.  Mais il vaut mieux qu’ils soient réputés d’origine africaine, ou asiatique.

Je suis donc invitée par cette French Academy, malgré mes souches gauloises avérées, pour mes racines africaines affriolantes, et parce que je suis un écrivain à géographie variable. Hélas, cette année, pas le temps… Je dois décliner l’invitation.

Cependant, moi qui jouis d’une triple nationalité,  je peux témoigner de la ségrégation  anti-gauloise exercée par la French Academy : rarement ai-je vu un Gaulois d’origine non africaine (ou non asiatique), sollicité dans ces manifestations francophones.

De mes  divers passeports, seul l’africain semble  éveiller l’intérêt de la French Academy. Attirance pétrolifère ? Tendance post-néo-colonie ? Et la vraie France, alors ?

La Francophonie aux Français !

Que je sache, les Gaulois de souche ne sont pas des romanichels.

Pourtant, the French Academy, Agence universitaire de la Francophonie,  ne daigne pas leur prodiguer ses bons soins.

N’ont-ils pas droit, eux aussi, aux bénéfices de la « langue de la réussite » ?

J’en veux pour preuve le mail d’invitation que  m’a envoyé  la French Academy.

Signé par un Français de souche apparemment gauloise, il comptait pas moins de deux fautes d’orthographe.

Il est donc urgent, monsieur Sarkozy, d’intégrer concrètement la France à la Francophonie.

Ou Monsieur Kouchner se verra dans l’obligation de distribuer des sacs de riz  à la French Academy.

6 Responses to La French Academy

  1. Sandra 17 septembre 2010 at 8 h 38 min #

    Déjà qu’on a du mal à nous intégrer à l’Europe… alors la Francofaunie…

  2. bruno 18 septembre 2010 at 13 h 00 min #

    J’adore le juste au corps jaune avec les….

  3. bruno 18 septembre 2010 at 13 h 31 min #

    Que dire de ce post ?
    Pas grand chose à part ma totale désapprobation.
    Reprenons point par point les arguments avancés.
    Tout d’abord celui de la langue Française, langue de la réussite.
    Et bien non, celle ci n’est pas une langue de la réussite, il n’y a qu’à entendre notre président s’exprimer.
    Ensuite pourquoi vouloir à tout prix intégrer la France dans la Francophonie.
    Il n’y a plus un seul de nos compatriotes qui parlent le « Françouais »
    Idée ridicule donc.
    Qui est donc cette « Bessora » pour se permettre de refuser un voyage payé avec l’argent du contribuable Gabonais ? C’est un honneur qui ne se refuse pas.
    A bon entendeur, salut !

  4. François du bois de Vincennes 19 septembre 2010 at 17 h 10 min #

    Alors là, je commence à avoir des complexes ! Drôle, courageuse, sachant écrire : on dirait qu’elle vient du dix-huitième siècle, cette Bessora, un chevalier d’Eon métisse au fleuret acéré, noble et qui signe à la pointe de l’épé d’un B qui veut dire Bessora ! Et au fait, c’est qui DAF, Donnatienne ? Dis-donc, Donnatienne, avez-vous votre petit Leopold ?

  5. Gaboma2010 20 septembre 2010 at 9 h 47 min #

    La French Academy fait de la discrimination positive… Ou plutôt les meilleurs athlètes des bleus de la francophonie ne sont pas français?

Trackbacks/Pingbacks

  1. Bessora Blogue - Les Antilles et la Corse abandonnent la France ! - 31 mars 2013

    […] la Savoie s’est jointe à nous. Après l’Afrique évidemment. Et il ne nous resterait que la Francofaunie ? Comme si ça ne suffisait pas, voilà que la Corse et les Antilles s’envolent. Ne reste que […]

Laisser un commentaire